Press "Enter" to skip to content

Prudence des courtiers du forex

Alors que les principaux pays industrialisés du monde vont se réunir en Italie, sous la houlette de Silvio Berlusconi, afin de discuter des moyens à mettre en oeuvre pour assurer la reprise économique mondiale, et éventuellement aborder le sujet cher aux russes et aux chinois d’une diversification des devises de réserve internationale, les courtiers commencent à douter sérieusement d’une reprise prochaine.

Ainsi, la banque d’investissement et de trading en ligne Saxo Banque a récemment rappelé que tout scénario de reprise est pour l’instant exclu et, quand la reprise interviendra, elle devrait se faire en L ou en W. En d’autres termes, la reprise économique devrait être fragile et devra être soutenue par tous les secteurs économiques, sous la supervision des banques centrales comme l’a rappelé Jean Claude Trichet ce week-end.

Le climat actuel qui règne sur le marché des changes a ainsi beaucoup profité aux valeurs refuge, nommément le dollar et le yen. Toutefois, il convient de constater que lors de la séance d’hier, la monnaie unique européenne a néanmoins bien résisté. En effet, plusieurs indicateurs sont venus renforcer un semblant d’optimisme sur le marché des devises et conforter les investisseurs qui veulent croire en une reprise rapide.

En fin de journée, l’euro a commencé à rater son retard face à la devise américaine à la faveur de la publication de l’indice ISM d’activité dans les services qui est remonté en juin pour le troisième mois consécutif et du fait que l’indice Dow Jones de la bourse de New York ait fini dans le vert. Toutefois, il reste incontestable que la prudence reste de mise parmi les cambistes. La réunion du G8, bien qu’elle ait en général peu de conséquences sur le cours des devises, sera néanmoins à surveiller attentivement.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *