Press "Enter" to skip to content

Publication du rapport sur l’emploi anglais

Le Royaume-Uni publiera à 10h30 son rapport concernant son niveau d’emploi pour le mois de mars 2014. Nous analyserons dans cet article la teneur de ce rapport et ses impacts sur la livre sterling et le marché des changes.

Les éléments du rapport
Il met en exergue l’évolution du nombre de bénéficiaire des prestations liées au chômage ainsi que le nombre de personne qui les ont demandées pour un mois donné. Notez qu’un chiffre inférieur au précèdent révèle une économie britannique en expansion. Ce rapport mesure également le pourcentage de chômeurs par rapport à la population active du Royaume Uni.

Pourquoi ce rapport est important ?
Mis à part le fait qu’une meilleure situation du marché de l’emploi se traduit par des dépenses plus forte et donc une croissance économique en hausse, ce rapport en particulier est sur la liste de surveillance de la plupart des traders forex. Rappelons en effet que la banque d’Angleterre a précisé que des améliorations durables en matière d’embauche pourraient les convaincre de resserrer la politique monétaire britannique. Le gouverneur Carney a mentionné que les décideurs pourraient commencer à envisager l’augmentation des taux d’intérêt une fois que le taux de chômage serait en dessous de leur seuil cible de 7%.
De plus, l’importance de la BoE par rapport aux autres banques centrales n’est plus à démontrer, le FMI a d’ailleurs récemment revu ses prévisions de PIB à la hausse. Rappelons que le rythme de croissance du Royaume Uni se situe parmi les meilleurs des pays membres du G7. Carney a également déclaré précédemment que la BOE serait susceptible d’augmenter les taux avant les élections générales de mai 2015, un rapport de l’emploi fort appuierait donc cette perspective optimiste.


Quelles conséquences pour la livre sterling ?

Le nombre de demandeurs d’emploi devrait baisser de 30 200  en Mars, un ralentissement du rythme de baisse par rapport au recul de 34 600 demandeurs d’emploi enregistrés le mois dernier. Cela pourrait toutefois être suffisant pour maintenir un taux de chômage anglais à un niveau stable de 7,2% et permettre à la livre de conserver des gains décents.
Si le chiffre annoncé est beaucoup plus important, il pourrait alors faire baisser le taux de chômage d’un cran et donc se rapprocher un peu plus des 7 %, l’objectif de la BOE. Si cette dernière hypothèse venait à se réaliser, cela donnerait à la livre sterling une impulsion forte, qui lui permettrait éventuellement de casser des sommets précédents situés autour de la zone de 1.6800 pour la paire GBP-USD.
Si vous avez l’intention de négocier des paires incluant la monnaie britannique, rappelez-vous que le GBP- USD a tendance à consolider ou à former une boîte quelques heures avant la publication des chiffres. Si en revanche vous n’êtes pas de grands adeptes du trading en période de volatilité restez en retrait de toute transaction avec la livre car il y a de fortes chances pour que le cours de cette dernière connaisse de forts remous aujourd’hui.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *