Press "Enter" to skip to content

Que retenir de la déclaration du FOMC de décembre

Maintenant que le FOMC a annoncé sa dernière décision de politique monétaire de l’année, l’heure est au bilan. Vous trouverez dans cet article, les éléments à retenir, les conséquences sur le dollar américain et sur le marché des changes.

La fed maintient l’expression temps considérable
Tout le monde attendait de savoir si la fed abandonnerait l’expression « temps considérable » concernant la prochaine hausse des taux d’intérêt. Et bien non, Yellen l’a maintenu s’appuyant comme la fois dernière sur les anticipations d’inflation. Selon cette dernière, si le niveau de l’inflation reste en dessous des 2% ciblé, il faudra attendre encore longtemps avant qu’elle n’entame une manœuvre d’assouplissement concernant les taux.

Un espoir de bellicisme tout de même
Vous avez l’impression qu’il n’y a rien de nouveau dans cette dernière déclaration de l’année et bien sachez que la tête de la fed a tout de même ajouté quelques remarques bellicistes. Elle a, en effet, déjà commencé à envisager de faire des ajustements politiques. Bien sur comme à son habitude, Yellen s’est empressé de rajouter des commentaires prudents concernant notamment le maintient des conditions économiques actuelles.

Des prévisions d’inflation déclassées et une mise à jour des estimations de l’emploi
Avec les prix du pétrole qui dégringolent, la fed a décidé d’abaisser ses prévisions d’inflation pour l’année mais aussi pour 2016 et 2017.
Quant à l’emploi, la fed a reconnu de fortes améliorations des embauches et augmenté à cette occasion ses perspectives. Le taux de chômage de l’année à ainsi été ramené de 6,1% à 5,85% et les estimations pour 2015 on été réduites de 5,5%/5,7% à 5,5%/5,0%.


Quelques voix dissidentes

Tous les responsables de la fed ne s’accordent pas pour autant sur les perspectives économiques et l’orientation de la politique monétaire. Fisher, Plosser et Kocherlakota marquent, en effet, leur désaccord. Selon ces derniers, la hausse des taux devrait intervenir plus rapidement que le planning annoncé par la présidente.

Une réaction positive du dollar et des actions américaines
A la fin de la journée, le dollar américain a réagi positivement à cette annonce. Standard and Poor’s a même enregistré sa meilleure performance depuis plus d’un an, l’indice ayant, en effet, bondi de 2% au cours de la séance de bourse de New-York et stoppé trois jours de débâcle.

Vous le savez avec la chute des prix du pétrole, la tendance est au repli vers les monnaies refuges. Le dollar américain devrait donc continuer ses belles performances jusqu’à la fin de l’année.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *