Press "Enter" to skip to content

Quelle est la devise qui atteint des sommets face au yen et au dollar aujourd’hui?

Le dollar américain dans l’impasse ce jeudi

Le dollar américain était en berne face à la plupart de ses concurrents ce jeudi matin, se retrouvant dans une ornière de deux mois et demi par rapport à son homologue japonais, qui profitait de l’angoisse d’un serrage des boulons de la part des principales banques centrales, faisant bouder les valeurs sûres et poussant vers les refuges.

En première partie de séance européenne, le billet vert a fléchi devant le yen, l’USD/JPY trébuchant de 1.89% pour se retrouver à 94.17. Le yen obtient un nouveau support alors que les investisseurs recalibrent leurs positions short. La baisse actuelle est proche de la fin d’une vague autour de 95.10. Nous devrions assister à un rallye l’entraînant au-dessus de 96.98. Une chute en-dessous de 94.18 annulerait ce scénario. La paire présente un point clef à 95.95 à prendre en considération.

La monnaie unique atteint des sommets face au yen et au dollar

L’EUR/USD a touché un pic de 16 semaines alors que la monnaie unique continue d’éclipser le billet vert depuis ce matin. L’EUR s’apprécie de 0.29% face à l’USD mais reste stable dans l’ensemble face au reste de ses principales contreparties. L’EUR/USD remonte la pente depuis lundi et poursuit sur sa lancée gagnante. La vague impulsive haussière actuelle devrait se poursuivre jusqu’à 1.3357 ou 1.3376 si le support à 1.3321 tient. Ensuite, nous anticipons un renversement dans la zone 1.3321-1.3302.

L’euro a également dominé le yen aujourd’hui, la paire EUR/JPY se négocie à 128.59, en hausse de 1.77% ce midi. Un rebond depuis 127.55-126.95 jusqu’à 129.26 est attendu désormais, avec un point clef à 127.31. La paire trouve un support à 126.25, le plus bas d’aujourd’hui, et une résistance à 131.29, le plus haut de lundi.

La livre sterling aux abords d’un pic de quatre mois face au billet vert

La devise de la Grande-Bretagne gardait quand à elle la forme après que les bons résultats de l’emploi britannique dévoilés hier aient alimenté l’optimisme pour la croissance du second trimestre. La paire GBP/USD est montée jusqu’à 1.5701 en première partie de séance européenne, son cours le plus élevé depuis le 11 février, puis s’est stabilisée vers 1.5662, laissant échapper 0.08%. Les objectifs de retracement se situent à 1.5643 ou 1.5605. Une hausse au-dessus de 1.5738 annoncerait le retour du mouvement haussier. Attention à la fin de tendance haussière qui devrait se terminer autour de 1.5691 ou 1.5710.

La légére baisse du taux de chomage australien profite à l’Aussie

La monnaie des Etats-Unis a par ailleurs été dominée par ses cousines australienne et canadienne, mais pas par le dollar néo-zélandais. L’AUD/USD arrache 0.50% pour monter à 0.9528. Si le cross reste en-dessous de 0.9484 ou 0.9488, il pourrait descendre plus bas que 0.9412 ou 0.9340. Nous attendons ensuite une phase de correction/consolidation à 0.9524.

A suivre en fin d’après midi, les Etats-Unis qui dévoileront le volume de leurs ventes au détail, ainsi que le rapport hebdomadaire sur les nouvelles inscriptions au chômage.
 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *