Press "Enter" to skip to content

Quelle tendance pour la paire GBP/USD cette semaine ?

Les Etats-Unis et la Grande-Bretagne sont deux acteurs qui devraient fortement animer le marché tout au long de la semaine. Voici un rappel des évènements à ne surtout pas manquer si vous suivez la paire GBP-USD sur le forex, celle-ci devrait, en effet, connaître une certaine volatilité.

Etats-Unis
L’économie américaine, après un hiver difficile, montre depuis quelques mois des signes d’amélioration qui laissent penser que la reprise n’est plus si lointaine.
Malgré un taux de chômage ayant baissé plus vite que prévu et une inflation qui se rapproche fortement des objectifs fixés par la fed, Janet Yellen a tout de même précisé ces derniers jours que la reprise restait inachevée, mentionnant notamment une stagnation des salaires, situation préoccupante pour les Etats-Unis.

Cette semaine, les éléments importants à suivre seront la publication de l’IPC, des ventes de logements neufs ainsi que des commandes principales de biens durables.
Concernant l’inflation aux Etats-Unis, on prévoit mardi une stagnation de l’IPC à 2,1%, après avoir enregistré une forte hausse au cours du mois de mai. Même si ces chiffres sont légèrement au-dessus des 2% d’inflation fixés par la fed, on voit tout de même bien que celle-ci est proche d’atteindre ses objectifs.
Pour les chiffres relatifs à la vente de logements neufs, ils sont attendus jeudi et en légère baisse après avoir augmenté durant ces deux derniers mois. C’est un coup d’arrêt qui ne devrait cependant pas causer beaucoup de fluctuations sur le marché.
Enfin, les commandes de biens durables devraient augmenter de 0,6%, après la forte baisse du mois dernier. Ces chiffres devraient donc permettre au dollar de se renforcer en fin de semaine.

Grande-Bretagne
Face aux excellentes performances économiques que connaît le Royaume-Uni, la BoE à pour l’instant opté pour le statu quo en laissant sa politique monétaire inchangée. Cependant, le marché attend avec impatience les nouvelles mesures qui seront prises par Mark Carney concernant le dénouement de la politique monétaire mise en place depuis la crise. La prochaine publication du rapport trimestriel sur l’inflation, qui aura lieu le 13 août prochain, nous permettra sûrement d’en savoir un peu plus sur les intentions du gouverneur Carney.

En attendant cette réunion, les ventes au détail pour le mois de juin ainsi que le PIB britannique seront publiés jeudi puis vendredi, deux indicateurs majeurs concernant l’activité économique d’un pays.
Après avoir reculé en mai de 0,5%, les ventes au détail, qui représentent la majeure partie de l’activité économique du pays, sont attendues à la hausse pour le mois de juin. Les spécialistes envisagent une augmentation de 0,3%, un chiffre qui nous permet d’envisager une appréciation de la livre sterling à partir de jeudi.
Enfin, la publication vendredi du PIB, qui est en général l’indicateur qui provoque le plus de volatilité sur le forex avec le taux de chômage et l’inflation, est attendu en légère hausse. Le PIB annuel devrait en effet passer de 3% à 3,1%, un résultat qui conforte l’idée que l’économie britannique ne connaît guère de signe de ralentissement pour le moment.

La tendance baissière qu’a connue la paire GBP-USD la semaine dernière devrait donc se poursuivre jusqu’en milieu de semaine, avant de s’inverser à partir de jeudi et permettre à la livre de rebondir face au dollar.
Si cette paire vous intéresse, nous vous invitons donc à surveiller de près ces deux devises, dont les fluctuations devraient être importantes au cours de ces prochains jours.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *