Press "Enter" to skip to content

Quelles perspectives 2017 pour EUR/JPY

Lorsqu’on ajoute les niveaux bas des rendements allemands sur deux ans – le point de référence de la zone euro, à l’éventualité de négociations difficiles entre l’UE et le Royaume-Uni après le Brexit, il est difficile de voir un soutien optimal de la devise unique au cours des mois à venir. Alors que la stratégie de trading dans ce contexte serait d’adopter des positions courtes pour l’euro par rapport au dollar américain, le problème est le scepticisme du marché sur le fait que le Federal Open Market Committee (FOMC) effectuera en 2017 les trois augmentations des taux d’intérêt américains d’un quart de point qui ont été prévues en décembre lorsqu’il a augmenté son taux de référence de 25 points de base sur une plage de 0,50 % à 0,75 %, impliquant une plage de taux en fin d’année de 1,25 % à 1,50 %. À la place, l’outil FedWatch du groupe CME, qui est basé sur les prix futurs du fonds fédéral à 30 jours du groupe CME, qui a été utilisé pendant longtemps pour exprimer les vues du marché sur la probabilité de changements dans la politique monétaire américaine, montre que d’ici décembre 2017 la plage pourrait être de 1 % à 1,25 %. Pour commencer, il est vu par certains comme un refuge, en même temps que l’or et le Trésor américain, où s’abriter lorsque les marchés sont risqués, comme ils pourraient l’être en 2017. Alors qu’un resserrement de la politique monétaire japonaise n’est pas envisagé, il est notable que les positions courtes du yen nettes et spéculatives aient atteint leur plus haut niveau depuis décembre 2015, selon les données compilées par la US Commodity Futures Trading Commission.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *