Press "Enter" to skip to content

Quoi de neuf sur la planète finance en ce lundi 10 juin?

En zone euro, la confiance des investisseurs est toujours en territoire négatif

L’indice Sentix de la confiance des investisseurs au sein de la zone euro s’est établi à -11.6 contre -15.6 en mai contre -17,3 en avril, contre un consensus à -10. Par ailleurs, la chute de la production industrielle en Italie et au Portugal a aussi pesé sur le taux de change de l’euro.

Globalement, l’EUR/USD est relativement atone après le rallye de la semaine dernière à 1.33. En effet, la paire phare du marché des changes s’était repliée après des prises de profits mais également suite aux gains enregistrés par le billet vert dans le sillage des chiffres positifs de l’emploi non-agricole américain. La paire s’échange actuellement autour du retracement du rallye de jeudi dernier à 1.3194 avec un point clef à 1.3255.

Au Japon, baisse de l’indice des observateurs de l’économie et hausse du PIB trimestriel

L’indice des observateurs de l’économie japonnaise a reculé le mois dernier à 55.7, contre 56.5 le mois précédent. Par ailleurs, le Japon a rapporté une croissance de 4.1% de son PIB de janvier à mars contre 0.6% précédemment ce qui semble confirmer que les efforts de Tokyo pour relancer l’activité économique et lutter contre la déflation portent leurs fruits.

Le dollar américain s’accroche

Le dollar américain gardait la forme face à la plupart de ses concurrents ce lundi après-midi, les résultats modérément positifs sur le front de l’emploi des Etats-Unis ayant suggéré lors de la journée de cotation précédente que l’écnomie américaine continue sur sa relance. Les chiffres positifs ont permis à l’USD/JPY de poursuivre sa remontée après son plus bas de deux mois atteint récemment.

Jours fériés en Australie et en Chine

L’Aussie en ce jour d’anniversaire de la Reine est resté accroché à sa tendance baissière entamée vendredi, avec un point clef à 0.9494. Une baisse continue semble possible jusqu’à 0.9465-0.9422 sachant que la correction risque de s’arrêter dans la zone 0.9549-0.9589 avec un stop-loss au dessus de 0.9677. La tendance de fond reste à la baisse.

La livre sterling plus basse que le dollar américain

La paire GBP/USD est négociée à 1.5523, en baisse de 0.18% à la fermeture de la session européenne. Cette paire de devises trouve un support à 1.5292, le plus bas du mercredi, et une résistance à 1.5684, le plus haut de jeudi, deux niveaux qui seront à prendre en considération dès demain. Les indices britaniques divulgués justement ce mardi devraient confirmer ou infirmer la tendance actuelle sur ce cross.
 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *