Press "Enter" to skip to content

Quoi de neuf sur le marché des changes ce mercredi?

Les bons chiffres de l’ADP dopent le dollar américain

La compagnie de gestion des ressources humaines ADP a annoncé la création de 180.000 emplois privés hors agriculture après ajustement saisonnier pour le mois, alors que les experts en fixaient 160.000. La tendance haussière actuelle devrait se poursuivre jusqu’à 101.22 ou 101.07 si le support à 100.29 tient. Ensuite, nous anticipons un renversement dans la zone 100.29-100.07. Les yeux se portent désormais sur les chiffres de la masse salariale américaine de vendredi, en quête d’indices sur le moment où la Réserve Fédérale entamera la réduction de ses 85 milliards d’USD de rachats d’actifs mensuels.

La livre sterling profite de la hausse de l’activité tertiaire

Le billet vert a également cédé du terrain à la livre sterling, le cross GBP/USD prenant 0.76% pour se hisser à 1.5268, établissant un pic du jour après qu’il ait été souligné que l’activité du domaine tertiaire britannique avait connu en juin sa plus forte accélération depuis mars 2011. Un résultat encourageant qui indique l’expansion du secteur et la reprise économique britannique.

L’aversion au risque bénéficie au yen

La devise nippone a bondi aujourd’hui contre ses équivalents occidentaux alors que les investisseurs se sont débarrassés des actifs plus risqués en raison des tensions politiques au Portugal. En effet, la démission de deux ministres suite à des désaccords au sujet du budget a ravivé les craintes sur la crise de la dette dans la zone euro.

En Union Européenne, le PMI dans le secteur des services ressort en recul en juin

Le PMI annoncé en recul a augmenté les pressions sur la monnaie unique. De plus, la prudence restait de mise à l’approche de la réunion de la BCE demain, son président Mario Draghi ayant toutes les chances d’y rappeler que la fin des politiques non conventionnelles n’est pas pour demain.

Néanmoins, en fin de journée, la monnaie unique a regagné du terrain après la publication des ventes au détail en hausse de 1% en mai, surpassant largement les 0.2% pressentis. La paire EUR/USD a acquis un potentiel baissier pour une chute vers 1.2971-1.2936 tant que la zone 1.3007-1.3029 résiste. Après cette baisse, nous nous attendons à une reprise jusqu’à 1.3029 ou 1.3050.

L’Aussie dévisse suite aux déclarations de Glenn Stevens

L’AUD/USD a sombré de 0.73% pour descendre à 0.9080, après avoir atteint un plancher de trois ans. La chute de l’aussie à débuté à l’aube, après que le gouverneur de la banque centrale australienne ait avoué que son conseil directeur avait “délibéré pendant très longtemps” hier avant d’opter pour le maintien de son taux directeur à 2.75%, sa plus faible valeur historique, ce qui pourrait augurer d’un rabaissement prochain.

Attention demain, les marchés seront fermés demain outre-Atlantique pour la fête nationale du jour de l’Indépendance et nous pourrions assister à une poussée de volatilité sur les marchés des devises.

 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *