Press "Enter" to skip to content

Rapport sur les ventes au détail en Grande Bretagne

Le potentiel moteur du marché des changes cette semaine repose sur la publication du rapport sur les ventes au détail en Grande Bretagne. Comme d’habitude, nous vous préciserons pourquoi ce rapport est important, ce qu’il s’est passé la dernière fois, ce qui est attendu pour cette fois-ci et enfin la façon dont cela impactera la livre et le forex.

Pourquoi ce rapport est important ?
Le rapport du Royaume-Uni mesure la croissance de mois en mois du niveau des ventes au détail. Cela comprend les articles ménagers, le prêt à porter, le carburant, et bien d’autres biens de consommation encore.
Beaucoup de traders et analystes prêtent attention à cette publication car elle reflète l’état actuel de l’économie. Si la croissance des ventes est élevée alors l’économie est en plein essor. A l’inverse, lorsque les ventes au détail sont en bernes, cela révèle une économie en difficulté.

Que s’est-il passé la dernières fois
Au mois de mai, le Royaume-Uni a enregistré une baisse de 0,5% effaçant en partie les gains réalisés le mois précédent. Avant ce recul, l’économie britannique avait enchainé 3 mois consécutifs de chiffres plus forts que prévu
Malgré la lecture négative de mai, la paire GBP-USD observait toujours une forte montée après la publication du rapport.

A quoi faut-il s’attendre ?
En ce mois de juin, les ventes au détail anglaises pourraient montrer un rebond de 0,2%, un rebond suffisant pour récupérer une partie des pertes du mois précédent. Cependant, beaucoup espèrent une énorme surprise, dans la mesure où l’économie britannique a imprimé des améliorations constantes en matière d’emploi ces derniers mois.
Notez que le compte-rendu de la BoE est imprimé un jour avant la sortie du rapport sur les ventes au détail. Cela suggère que des changements dans la partialité du MPC pourraient également influencer la façon dont les traders réagissent aux chiffres relatifs aux dépenses de consommation.

Comment la livre devrait réagir ?
Une lecture plus forte que prévu peut être suffisante pour effacer la baisse de 0,5% du mois passé et permettre à la monnaie britannique de reprendre de l’ascendant sur ses homologues du marché des changes.
Un rapport plus faible que prévu pourrait conduire à des replis profonds de la livre et cela pourrait nuire à la vision optimiste de la banque d’Angleterre.
Si le chiffre réel frappe tout simplement la marque la livre devrait regagner du terrain.

Si vous avez l’intention de négocier cette nouvelle, gardez à l’esprit qu’un peu de consolidation pourrait être considéré dans les heures précédent la session de Londres.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *