Press "Enter" to skip to content

Retour sur le procès-verbal du FOMC de février

Le procès-verbal de la réunion de février du FOMC a été dévoilé hier. Si vous avez manqué les informations importantes qu’il contenait ou si vous désirez comprendre la réaction du billet vert sur le marché des changes, cet article est fait pour vous !

Une hausse des taux peut-être pour bientôt
Si jusqu’à maintenant, la fed s’était abstenue de faire mention des prochaines hausses de taux de la banque centrale des Etats-Unis, au grand damne des traders forex et bien cette fois, elle l’a fait. Le procès-verbal révèle, en effet, que de nombreux participants à la réunion ont émis un avis favorable pour une hausse des taux rapide. Des réserves ont, cependant, été ajoutées puisque ces membres ont précisé que cette manœuvre dépendrait, tout de même, des informations relatives au marché du travail et des chiffres de l’inflation.

Des incertitudes liées à la politique budgétaire
Les responsables de la fed estiment que les risques à court terme pour les perspectives économiques semblent à peu près équilibrés mais qu’une incertitude considérable plane quant aux perspectives de changement des politiques gouvernementales et fiscales.
Malgré cela, la majorité des membres continue de considérer la possibilité d’une politique budgétaire plus expansionniste comme positive même si certains ont souligné des risques potentiels. En d’autres termes, les fonctionnaires de la fed sont incertains quant à l’effet potentiel d’une stimulation fiscale plus importante sous Trump. Certains pensent que ce sera bon pour l’économie, une majorité, d’autres non.
Enfin, avec une croissance économique plus faible, nul besoin d’augmenter les taux d’intérêt pour éviter une surchauffe de l’économie.


Un dollar plus fort pose des risques baissiers

Plusieurs fonctionnaires de la fed se sont montrés préoccupés par les risques baissiers de l’activité économique associés à la possibilité d’une appréciation supplémentaire de la valeur de change du dollar. Si ces derniers n’ont pas vraiment expliqué pourquoi, c’est vraisemblablement à cause du fait que cela rendrait les exportations du pays plus chères et donc moins compétitives. L’information reste importante car Trump a l’intention de ramener des emplois manufacturiers aux Etats-Unis.
Mis à part le fait que cela pose un risque baissier de l’activité économique, une appréciation du dollar entrainerait également des risques sur les perspectives d’inflation. Un dollar plus fort rendrait les importations de produits énergétiques moins chères. Des importations moins chères entraineraient alors moins de pression inflationniste sur la composante des prix des produits échangeables. Enfin, une inflation plus faible signifierait moins d’urgence à contrôler l’inflation en augmentant les taux d’intérêt rapidement.

En dépit d’une potentielle hausse des taux prochaine, le billet vert a chuté lorsque le procès-verbal est sorti. La réaction du dollar USD est probablement imputable aux remarques faisant état de craintes à la fed quant à une appréciation supplémentaire de la devise du pays et aux conséquences que cela peut avoir sur l’activité économique du pays et sur son inflation.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *