Press "Enter" to skip to content

Rouble en baisse et raffermissement de l’euro

Du fait de la chute des cours du pétrole, le rouble continue son affaiblissement sur le marché des changes, affaiblissement entamé la semaine dernière. Depuis plusieurs semaines, avec les remous qui ont lieu dans le secteur des matières premières, notamment des minerais et des hydrocarbures, les devises qui sont étroitement liées au cours des matières premières se sont affaiblies. A l’instar du rouble, le dollar australien a connu une forte baisse la semaine dernière suite à l’arrestation de quatre dirigeants du groupe minier Rio Tinto, arrestation appréhendée comme le dernier épisode de l’imbroglio entre Pékin et Camberra.

Du côté de la monnaie unique européenne, elle s’affichait en progression aujourd’hui, profitant notamment des propos du gouverneur de la Banque Centrale Européenne. En effet, Jean Claude Trichet a laissé entendre que la reprise devrait avoir lieu au milieu de l’année 2010, confortant ainsi les investisseurs. A cela, il faut également ajouter la possibilité d’un allègement de la dette du groupe automobile Porsche suite à l’entrée dans le capital du groupe de l’émir du Qatar.

Pour autant, les investisseurs du marché des devises sont restés plutôt prudents aujourd’hui, attendant lors des prochains jours une batterie de statistiques macroéconomiques en provenance de la zone euro et des Etats-Unis et les résultats des banques américaines. Les investisseurs redoutent que les chiffres américains ne reflètent les chiffres de l’emploi publiés la semaine dernière, profitant alors au dollar et au yen en raison de leur statut de valeur refuge. Entre temps, le dollar fut conforté par les propos du secrétaire au Trésor, Tim Geithner, qui a laissé entendre que de nombreux risques pèsent encore sur le rétablissement de l’économie mondiale.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *