Statu quo envisagé pour la BCE et la BoE

Les acteurs du marché des changes ont les yeux tournés vers la Banque Centrale Européenne et la Banque d'Angleterre qui, toutes deux, doivent rendre aujourd'hui leur décision concernant les taux d'intérêt. Les traders attendent largement un statu quo pour la livre sterling et la monnaie unique européenne.

Dans l'attente de la décision des autorités monétaires, la livre sterling s'affichait ce matin en baisse face à l'euro mais remontait face à la devise américaine. En revanche, la monnaie unique européenne profite pour l'instant de l'attente en avançant face au dollar et au yen.
euro_toil.jpg

Les acteurs du marché des changes ont les yeux tournés vers la Banque Centrale Européenne et la Banque d’Angleterre qui, toutes deux, doivent rendre aujourd’hui leur décision concernant les taux d’intérêt. Les traders attendent largement un statu quo pour la livre sterling et la monnaie unique européenne.

Dans l’attente de la décision des autorités monétaires, la livre sterling s’affichait ce matin en baisse face à l’euro mais remontait face à la devise américaine. En revanche, la monnaie unique européenne profite pour l’instant de l’attente en avançant face au dollar et au yen.

En fait, le marché des changes attend surtout les commentaires qui suivront la décision de la BCE. La question est de savoir si la détérioration de la situation économique figurera dans le communiqué alors qu’une brusque chute des commandes industrielles allemandes a alimenté fortement hier l’hypothèse d’une baisse des taux dans les mois futurs.

Par ailleurs, la situation de l’économie japonaise éveille à son tour des inquiétudes alors que le gouvernement japonais a souligné hier dans son rapport économique mensuel que la plus longue phase d’expansion économique que le Japon ait connu depuis 1945 semble terminée.

Enfin, en dépit des craintes pesant sur l’économie du Royaume Uni, la Banque d’Angleterre devrait opter pour la prudence en laissant son taux directeur inchangé à 5%.

Il semble en tout cas que le dollar connaisse une phase d’embellie, par rapport notamment à la zone euro. Les acteurs du marché des changes semblent désormais interpréter des taux faibles outre-atlantique comme le signe de la capacité de la Réserve Fédérale à intervenir dans le cycle financier.

user

user

Commentaires

Inscrivez vous a la lettre quotidienne

Recevez quotidiennement les infos du marche.

Fonction du site

  • L'actualite du forex
  • Devises Majeures
  • Analyse Technique
  • Crypto-monnaies
  • Brokers recommandes

Get Started

  • Tutorials
  • Resources
  • Guides
  • Examples
  • Docs

Forex.fr

  • Notre Histoire
  • L''equipe
  • Termes d'utilisation
  • Votre vie privee

Librairie