Press "Enter" to skip to content

Stratégie forex short sur l’EURUSD avec stop loss à 1.3233

La réunion de la FED hier a, comme nous l’avions estimé les jours précédents, accentué la pression sur la paire euro/dollar. Plusieurs annonces ont été faites hier par la banque centrale américaine qui ont eu pour effet principal de soutenir l’USD sur le marché des changes. Le FOMC s’attend à une croissance de l’économie américaine modérée, comprise entre 2.4% et 2.9% au dernier trimestre 2012, contre seulement 1.7% en 2011 et entre 2.7 et 3.1% en 2013. Par ailleurs, les membres du FOMC s’attendent à un repli de l’inflation à 7.8% contre 8.2% dans les mois à venir. Une hausse de l’inflation est également prévisible, mais de manière temporaire, ce qui ne remet pas en cause fondamentablement la politique monétaire américaine qui devrait se traduire par des taux exceptionnellement bas jusqu’à fin 2014. Les traders devront attendre les semaines à venir afin d’avoir plus d’informations sur l’éventualité d’une poursuite de la phase d’assouplissement quantitatif au-delà de juin puisque Ben Bernanke ne s’est pas exprimé sur le sujet.

Aujourd’hui, le calendrier économique est assez chargé avec notamment la publication de l’indice des prix à la consommation en Allemagne. On attend une augmentation de 0.3% contre 0.1% le mois précédent, ce qui ne devrait cependant pas influencer dans l’immédiat sur le positionnement de la BCE. A ce sujet, le président de l’institut démission doit également s’exprimer dans la journée. Hier, rappelons qu’il a soutenu les marchés en appelant à la mise en place d’un “pacte de croissance”, idée immédiatement soutenue par le candidat socialiste François Hollande et aussi par Berlin.

Du côté américain, comme souvent, les investisseurs attendront la publication des nouvelles demandes hebdomdaires d’allocation au chômage. On s’attend à une augmentation à 386 000 contre 374 000. Certains traders vont valoir que cette hausse acte la poursuite de l’assouplissement quantitatif aux Etats-Unis, dès que l’opération Twist sera arrivée à son terme. Il n’est pas sûr pour autant que le marché réagisse dans l’immédiat. La mise en place d’un QE3 aurait pour conséquence un affaiblissement du dollar américain sur le Forex.

Techniquement, la tendance de long terme de l’euro/dollar est en effet toujours à la baisse. Pour aujourd’hui, on constate que l’EURUSD, après un affaiblissement initial dans la foulée de la réunion de la FED, a repris du terrain en repassant au-dessus de 1.32. La paire joue au yoyo et devrait avoir un certain mal à franchir la ligne support à 1.3230. Nous recommandons d’être short sur l’EURUSD avec un stop loss à 1.3233 et une limite à 1.32. Le mieux pour l’instant est d’attendre les chiffres du chômage américain pour se positionner sur le marché.

Excellents trades à tous!

 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *