Press "Enter" to skip to content

Taux d’intérêt négatifs, nouveau cours plancher: les pistes pour le franc suisse

Le président de la Banque Nationale Suisse (BNS), Thomas Jordan, a ouvert la boite de pandore lors d’une intervention devant des journalistes à Francfort hier, mais dont le contenu n’a été rendu public qu’aujourd’hui.

Il a réaffirmé la détermination de la banque centrale à défendre le cours plancher imposé au franc en 2011, à 1.20 pour un euro. Saluant la politique monétaire ultra-accommodante de la Banque du Japon, il a également déclaré que la Suisse est prête à expérimenter de nouvelles pistes de politique monétaire afin de défendre le taux de change de la monnaie helvétique et l’industrie exportatrice du pays alors que la Confédération fait face à une situation inquiétante de déflation.

Trois pistes ont été évoquées pour affaiblir davantage le franc dont le niveau est jugé élevé:

– l’achat en quantités illimitées de devises étrangères

– la modification du plancher du franc suisse autour de 1.25 voire 1.30

– la mise en place de taux d’intérêt négatifs

Plusieurs banques centrales ont mis en oeuvre des mesures similaires afin de défendre leur devise depuis le début de la crise des subprimes.

Immédiatement après la publication de ces propos, la monnaie suisse s’est affaiblie encore davantage pour renouer avec le niveau de 1.2600, au plus bas depuis mai 2011.
 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *