Press "Enter" to skip to content

Tim Geithner ne veut pas concourir pour la direction de la FED

Depuis l’abandon de Larry Summers durant le week-end pour la course à la présidence de la FED, c’est au tour de l’ancien secrétaire au Trésor, Tim Geithner, qui a quitté son poste en début d’année, d’annoncer publiquement qu’il n’envisage pas de concourir.

De fait, un véritable boulevard semble s’ouvrir pour la vice-présidence de la banque centrale américaine, Janet Yellen, qui est soutenue par une grande partie du monde universitaire américain. Prédécesseur de Madame Yellen, Don Kohn est aussi pressenti pour le poste, mais sans grande conviction, et apparait comme un candidat par défaut.

L’administration Obama, qui a apporté sa préférence pour Larry Summers, devrait finalement s’orienter vers le profil plus consensuel de Janet Yellen. La nomination officielle pourrait cependant prendre du temps car le président Obama ne voudra justement pas apparaître faible face à l’aile gauche du Parti Démocrate qui n’avait pas dissimulé sa défiance vis-à-vis de Larry Summers.

Dans l’immédiat, le dollar américain a légèrement chuté dans la foulée de l’annonce du retrait de l’ancien favori mais le marché des changes s’est vite ressaisi et a renoué avec les vraies problématiques, à savoir ce que l’actuel président de la FED, Ben Bernanke, va annoncer ce soir concernant le montant des rachats d’actifs mensuels dans le cadre de la politique monétaire non conventionnelle américaine.
 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *