Press "Enter" to skip to content

Trader la déclaration de politique monétaire du Canada et de l’Union européenne

Cette semaine, le forex devrait être animé. Le Canada et l’Union européenne s’apprêtent, en effet, à annoncer leurs décisions de politique monétaire. Pour vous aider à optimiser l’événement sur le marché des changes, voici ce que vous devez savoir.

Banque centrale du Canada – 21 octobre
Cette fois encore, le gouverneur Poloz et ses hommes devraient maintenir le cap en matière de politique monétaire. Si la banque centrale a déjà réduit les taux d’intérêt à deux reprises cette année pour protéger l’économie du pays des vents contraires, elle maintiendra sans doute ces derniers à 0,5% demain. Après tout, il n’y a rien de nouveau pour le moment. En effet, comme nous l’avons vu dans un précédent article, l’industrie manufacturière canadienne est actuellement dans une ornière, l’industrie pétrolière peine à faire des progrès significatifs et le marché du travail est toujours en proie à des faiblesses
Avec cela, le gouverneur Poloz pourrait décider d’ajouter quelques remarques de prudence lors de son allocution officielle. Il devrait souligner les défis actuels rencontrés par l’industrie pétrolière et l’économie canadienne en général et expliquer comment l’économie mondiale et les prix des matières premières pourraient être affectés par une potentielle hausse des taux d’intérêt de la banque centrale des Etats-Unis. Les chances qu’un tel scénario se produise ont, cependant, baissé de manière assez significative.


Banque centrale européenne – 22 octobre

Jeudi, le gouverneur de la banque centrale européenne, Mario Draghi s’exprimera sur la politique monétaire de la région lors de la séance londonienne. Il ne devrait pas annoncer de changement des taux d’intérêt mais les observateurs du marché des changes seront à l’affût de la moindre allusion concernant un nouvel assouplissement.
Lors de la déclaration précédente, Draghi avait, en effet, laissé entendre qu’il était prêt à augmenter l’ampleur du programme de relance si la pression inflationniste continuait de s’affaiblir. Même si ce dernier a tenté de minimiser la probabilité de la chose, le dernier rapport de l’IPC paru en septembre a quant à lui fini de convaincre bon nombre de traders qu’un nouvel assouplissement aurait lieu. Histoire de mettre de l’huile sur le feu, les données en provenance d’Allemagne, le pays le plus fort de la zone euro, ont été relativement fragiles ces derniers temps.

Sur le forex
Si vous avez l’intention de négocier ces évènements pensez à prendre en considération la volatilité supplémentaire qu’entraine ce type de déclaration. Ne baissez pas votre garde si la déclaration de taux ne parvient, cependant, pas à stimuler une réaction forte environ une heure après l’annonce.
Plus concrètement, la paire EUR-CAD devrait offrir de bonnes opportunités commerciales tout comme la paire EUR-USD, à court terme et la paire NZD-CAD à long terme.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *