Press "Enter" to skip to content

Trader le rapport sur l’emploi australien de juillet

Vous cherchez un catalyseur pour le dollar australien cette semaine sur le marché des changes ? Et biens sachez que l’Australie publiera demain à 1h30 GMT son rapport mensuel sur l’emploi. Pour vous aider à optimiser votre prise de pips, voici quelques informations sur l’événement.

Que s’est-il passé la dernière fois ?
En juin, les principaux indicateurs du travail semblaient pointer vers une reprise de l’emploi. Cependant, les résultats ont montré que l’économie australienne avait simplement enregistré une augmentation de 7 900 au lieu des 10 000 attendus. La bonne surprise est venue des chiffres précédents qui ont été revus à la hausse 19 200 contre 17 900 initialement.
Le taux de chômage est passé de 5,7% à 5,8% mais cela était prévu car le taux de participation au marché du travail a bien progressé. En revanche, cela révèle toujours un problème pour le pays à absorber l’afflux de travailleurs
Concernant l’augmentation nette de l’emploi, les chiffres montrent une augmentation de l’emploi à temps plein de 38 400 et une baisse de 30 600 de l’emploi à temps partiel. Non seulement les emplois gagnés sont plus qualitatifs mais cela faisait en plus sept mois que les emplois à temps plein n’avaient pas autant augmenté.
Dans l’ensemble le dernier rapport sur l’emploi était mauvais en surface mais positif dans ses détails. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle le dollar australien a progressé lors de la parution du rapport.


A quoi peut-on s’attendre cette fois ?

Pour le mois de juillet, les économistes prévoient que l’économie australienne génère une augmentation nette de 10 000 emplois. Le taux de chômage devrait se maintenir à 5,8% et le taux de participation à 64,9%.
Les principaux indicateurs de la main d’œuvre disponibles à ce jour montrent :
– L’enquête emploi advertisement ANZ du mois de juillet recense une contraction dans les annonces d’emploi -0,8% contre +0,5% précédemment.
– L’indice des services est passé de 51,3 à 53,9 en juillet mais celui du travail de 53,1 à 50 ce qui révèle une stagnation du secteur.
– L’indice manufacturier PMI a bondi de 51,8 à 56,4 et l’indice d’emploi relatif de 47,9 à 56,5 ce qui signifie que le secteur de la fabrication se remet à créer de l’emploi. L’indice de l’emploi est en plus le plus fort depuis décembre 2004.
– L’indice de construction est passé de 53,2 à 51,6 et l’indice de l’emploi relatif de 53,9 à 52,2. Le chiffre reste, cependant, au dessus de 50 ce qui indique que le secteur continue d’embaucher mais à un rythme plus lent.

Dans l’ensemble, les principaux indicateurs du travail sont mélangés mais ils penchent, tout de même, vers une croissance bien qu’elle soit relativement faible. Une surprise à la hausse n’est, de ce fait, pas à exclure.

Généralement, sur le marché des changes, les lectures plus importantes que prévu déclenchent un rallye rapide autour du dollar AUD alors que les lectures moins bonnes provoquent habituellement une vente massive. Attention toutefois, les traders s’attachent souvent plus aux détails qu’aux chiffres réels du rapport.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *