Trois bonnes raisons de vendre l’euro

La tendance sur le marché est plutôt, parmi les cambistes, à vendre l'euro. Voici trois bonnes raisons qui vous expliquent pourquoi le marché semble avoir raison.

1. Les fondamentaux économiques de l'euroland

Ce n'est pas vraiment une surprise pour les investisseurs: les chiffres économiques de la zone euro sont décevants semaines après semaines, mois après mois. Les derniers PIB sont sortis dans le rouge, avec une contraction de l'activité de 0.2% pour la zone euro au premier trimestre de cette année. L'Allemagne s'en est sortie avec une croissance atone de 0.1% et la France a confirmé son entrée en récession avec un déclin de 0.2%. La récession demeure au passage largement dans l'Union et les indicateurs indiquent que le ralentissement de l'activité devrait être la norme à court terme.

euroland euro

La tendance sur le marché est plutôt, parmi les cambistes, à vendre l’euro. Voici trois bonnes raisons qui vous expliquent pourquoi le marché semble avoir raison.

1. Les fondamentaux économiques de l’euroland

Ce n’est pas vraiment une surprise pour les investisseurs: les chiffres économiques de la zone euro sont décevants semaines après semaines, mois après mois. Les derniers PIB sont sortis dans le rouge, avec une contraction de l’activité de 0.2% pour la zone euro au premier trimestre de cette année. L’Allemagne s’en est sortie avec une croissance atone de 0.1% et la France a confirmé son entrée en récession avec un déclin de 0.2%. La récession demeure au passage largement dans l’Union et les indicateurs indiquent que le ralentissement de l’activité devrait être la norme à court terme.

En effet, l’indice ZEW pour l’Allemagne en mai est ressorti sous le consensus à 36.4 et pendant ce temps, les PMI des secteurs manufacturiers et des services pour l’Allemagne et la France sont toujours sous 50, ce qui indique une contraction de l’activité.

2. La politique monétaire accommodante de la BCE

Face à des chiffres économiques aussi décevants, la BCE n’a pas eu d’autre choix que de baisser récemment son principal taux directeur de 25 points de base en espérant que ce nouveau stimulus suffise à redresser la barre. Le marché reste sceptique et Mario Draghi n’a pas caché que de nouvelles mesures pourraient être envisagées. Deux pistes sont évoquées pour le moment: une nouvelle baisse du taux directeur et des taux d’intérêt négatifs. La BCE n’a pas choisi encore mais on voit mal comment la banque centrale pourrait en rester là.

3. L’analyse technique forex

L’analyse technique est enfin le dernier élément qui plaide en faveur d’une baisse de l’euro à moyen terme.

– L’EURUSD a cassé récemment sa ligne de support haussière et évolue désormais très en-dessous du niveau psychologique de 1.30.

– L’EURGBP a cassé sous 0.8500 et les chandeliers indiquent la baisse donc la question que le marché se pose désormais est de savoir combien de temps le niveau de 0.8400 va résister.

– L’EURCAD poursuit sa baisse entamée il y a environ un mois et tout indique techniquement qu’il n’y a pas d’inversion de tendance possible à moyen terme.

Bien-sûr, ces éléments doivent être ajustés, surtout en trading intra-day, car un rebond est bien évidemment toujours possible. Cependant, à moyen/long terme, l’euro semble avoir assez peu de capacités de retour à la hausse, du moins tant que le contexte économique sur le Vieux-Continent reste tel quel.

user

user

Commentaires

Inscrivez vous a la lettre quotidienne

Recevez quotidiennement les infos du marche.

Fonction du site

  • L'actualite du forex
  • Devises Majeures
  • Analyse Technique
  • Crypto-monnaies
  • Brokers recommandes

Get Started

  • Tutorials
  • Resources
  • Guides
  • Examples
  • Docs

Forex.fr

  • Notre Histoire
  • L''equipe
  • Termes d'utilisation
  • Votre vie privee

Librairie