Press "Enter" to skip to content

Voici l’indicateur économique qui devrait faire peur à l’Elysée et à Matignon

La question pour la France n’est désormais plus de savoir s’il sera possible d’inverser la courbe du chômage avant la fin de l’année mais plutôt s’il sera réellement envisageable de renouer avec un chômage faible et une croissance solide avant plusieurs années.

En effet, l’un des derniers indicateurs économiques de cette année pour le pays souligne les difficultés importantes de l’économie française. L’indice PMI composite flash, qui n’est donc qu’une première estimation, a chuté à un plus bas niveau de sept mois en décembre à 47.0 contre 48.0 en novembre. La contraction se poursuit et même s’accélère en cette fin d’année, ce qui pourrait raviver l’hypothèse d’un retour en récession selon certains analystes.

L’ensemble des secteurs d’activité dans le pays continue de se dégrader, tous étant sous le seuil séparant la contraction de l’expansion. Cette forte baisse est entretenue par un déclin généralisé des commandes, aussi bien pour le secteur manufacturier que pour le secteur des services. Plus inquiétant encore, les exportations pour le secteur manufacturier sont en chute libre pour le deuxième mois consécutif en dépit du dispositif de renforcement de la compétitivité de l’industrie française décidé par le gouvernement en début d’année.

L’économie française passe en alerte rouge et l’année 2013 constitue l’une des pires séquences depuis le début de la crise financière globale. La crainte des économistes est qu’on assiste à un cycle auto-entretenu, sous l’effet d’une baisse constante de la confiance des acteurs économiques, avec un début d’année 2014 qui soit tout aussi désastreux.

L’économie du pays n’est plus en mesure d’assurer le bien-être général et de plus en plus de populations qui en ont les moyens, comme les jeunes, cherchent dans l’expatriation une porte de sortie alors que le chômage demeure l’une des manifestations les plus criantes du méandre actuel.
 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *