Press "Enter" to skip to content

La rubrique des marchés du 2 décembre 2009

L’actualité des marchés:

– L’appétit du risque est retourné alors que les peurs concernant Dubaï semblent s’éloigner. Les bon chiffres économiques aux Etats-Unis aident aussi et ont poussé les marchés US hier à la hausse. 

– Ce matin, les marchés asiatiques ont clôturé à la hausse alors qu’en Europe, la tendance est légèrement à la hausse, mais avec certains marchés en baisse.

– L’USD est largement inchangé cette nuit et ce matin, avec des Scandi en hausse.

– Les prix des matières premières sont en hausse de nouveau, avec un nouveau record historique pour l’or.

– Le WSJ a un article intéressant sur la Fed et le rôle joué par les bulles spéculatives dans les politiques monétaires.

La situation sur les marchés:

L’appétit du risque est revenu sur les marchés, et avec lui la pression sur le dollar. La situation à Dubaï semble ne plus avoir d’influence sur le comportement des marchés. Dubaï parle avec les débiteurs de 26 milliards d’USD alors que le reste de la dette, 60 milliards de dollars, ne semble pas être restructuré. De plus, les bons chiffres de l’indice ISM manufacturier ont calmé des craintes des investisseurs. L’indice semble préfigurer une forte croissance.
Les marchés US ont fini en forte hausse, de 1.2% en moyenne, et les futures sur le S&P sont sans changements majeurs en ce moment. Les marchés asiatiques ont fini en belle hausse, avec notamment une hausse de 0.9% à Sydney.

Sur le marché des devises, l’USD est retourné à sa situation « normale » : l’affaiblissement. La paire EUR/USD est retournée hier soir au niveau de 1.5086, non loin de son niveau avant la crise de Dubaï. Ce matin, il se traite en légère hausse autour de 1.5095. L’USD/JPY est aussi en légère hausse après la réunion d’urgence de la BoJ de hier. Le NOK et le SEK bénéficient de la hausse de l’appétit du risque, comme d’ailleurs d’autres monnaies cycliques, et elles se sont renforcées hier soir et ce matin.

Comme on le disait, le JPY s’est affaibli quelque peu, à cause du risque accru d’intervention de la BoJ. Certes, celle-ci a déçu ceux qui attendaient une intervention plus marquée, mais l’environnement politique semble favorable à de nouvelles mesures dont l’objectif est d’affaiblir la monnaie nipponne. Comme le disait hier soir le membre du directoire de la BoJ, Suda, « la volatilité sur le marché des devises pourrait porter préjudice à la croissance ».

Les prix des matières premières ont repris leur tendance à la hausse. L’indice des métaux LME et le prix de l’or ont tous les deux enregistrés un nouveau record hier soir.

La Fed publiera ce soir son livre beige, dont on n’attend pas de grandes surprises.

Le Wall Street Journal a publié un article très intéressant sur la Fed le rôle joué par les bulles spéculatives dans les politiques monétaires. Cet article est à voir dans le contexte de l’audition de Ben Bernanke pour se faire réélire à la tête de la Fed pour un deuxième mandat, ce jeudi. Pour l’instant, la Fed n’est pas pressée d’utiliser son arme des taux d’intérêts pour éviter la création d’une bulle spéculative, au contraire de la politique de la BCE, qui s’est donnée pour objectif de justement empêcher la création de telles bulles. Bernanke devrait être questionné sur le sujet et ses réponses seront importantes et intéressantes à suivre.

N’oubliez pas vos stops !

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *