Press "Enter" to skip to content

2 facteurs qui ont permis au billet vert de rester à flot en 2015

Si l’année 2015 n’a pas été spécialement celle du dollar USD, deux facteurs ont permis à la monnaie américaine de se maintenir sur le marché des changes. Voyons tout cela de plus près.

Les attentes de décollage de la fed
Alors que la fed a terminé l’année 2014 sans annonce particulière, les participants du marché des changes attendaient avec impatience l’année 2015 pour voir si la banque centrale américaine relèverait enfin ses taux d’intérêt. Grâce à cela, la fed se positionnait comme la seule banque centrale, parmi les principales, à être en mesure d’augmenter ses taux sur la période.
Toutefois, les responsables du FOMC n’ont pas souhaité augmenter les taux en début d’année 2015. Ils ont justifié cela par le fait que le pays devait encore enregistrer des améliorations notamment en matière d’emploi et d’inflation.
Malheureusement pour le dollar américain, les données relatives à l’emploi et les lectures de l’inflation restaient mauvaises en milieu d’année contraignant les investisseurs à repousser leurs prévisions de resserrement de juin à septembre puis à décembre, finalement.


Retour de l’aversion pour le risque

Même si le retard dans les prévisions de hausse des taux a terni l’éclat du dollar américain au deuxième trimestre, la monnaie a tout de même été capable de profiter du retour de l’aversion au risque sur les marchés lorsque le ralentissement de la Chine et celui des marchés émergents sont apparus. La chute des produits de base a, en effet, conduit bons nombres d’investisseurs à fuir les actifs à haut rendement et à privilégier ceux plus surs, comme le dollar USD.

D’une manière générale, les performances du dollar américain n’ont pas été si mauvaises en 2015. En plus de cela, lorsqu’une année sacralise de nombreuses attentes de hausse de taux, comme cela a été le cas cette année, et que la banque centrale finit par les entériner, on assiste généralement à un mouvement haussier l’année suivante.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *