L’actualité économique

forex-en-france.jpg

L’actualité des marchés:

–    Peu de changements dans l’annonce de la Fed . Il faut tout de même noter que la Fed s’attend à garder les taux à un niveau exceptionnellement bas pour une période temps prolongée.

–    La réponse initiale à l’annonce de la Fed a été d’envoyer à la hausse les rendements obligataires et l’USD à la baisse. Cependant, un retournement du marché plus tard dans la session suite à des craintes liées aux revenus des sociétés ont inversé cette tendance.

–    Les protocoles de la réunion de la Banque du Japon ont confirmé que la fin des mesures exceptionnelles d’assouplissement monétaire ne s’accompagnerait pas de la hausse du taux d’intérêt.


La situation sur les marchés:

La Fed a donc laissé ses taux d’intérêts inchangés et la déclaration n’a été que très peu modifiée par rapport à celle des mois précédents. La Fed a confirmé qu’elle maintiendrait ses taux à un niveau exceptionnellement bas pendant une longue période. Les achats d’obligations ont été limité à 25 milliards d’USD, même si la raison principale est à trouver dans une offre limitée et non dans la baisse du programme d’assouplissement quantitatif.

Les protocoles de la réunion des 13 et 14 octobre de la Banque du Japon ont été publiés hier soir. Les discussions révèlent clairement que les membres du directoire de la BoJ ont voulu signaler au marché que la fin des mesures exceptionnelles d’assouplissement monétaire ne s’accompagnerait pas de la hausse du taux d’intérêt.

A l’image des marchés asiatiques, on attend les marchés européens en baisse ce matin suite au retournement du sentiment hier soir sur les marchés actions américains, en dépit d’une réaction initiale positive des marchés à l’annonce de la Fed. 
Sur les marchés obligataires, on a vu une réaction en ligne à celle des marchés actions, avec d’abord une hausse du rendement puis une baisse en fin de séance, sous l’impulsion du marché des actions.

Sur le marché des devises , l’USD continue de se comporter comme une devise de financement. Il s’est d’abord affaibli suite à l’annonce de la Fed, avant de se reprendre suite au sentiment négatif sur le marché des actions. Le GBP s’est légèrement affaibli avant l’annonce de la BoE d’aujourd’hui. Les devises scandinaves se traitent en ligne avec l’appétit général du risque dans le marché et donc en baisse face à l’EUR alors que le CHF se traite quasiment sans changements face à l’EUR.

Aujourd’hui, l’attention se portera sur les banques centrales. Nous attendons de voir la BCE laisser son taux refi inchangé et d’entendre une légère amélioration de ses attentes économiques. Trichet pourrait laisser entendre que la BCE veut arrêter les mesures non-conventionnelles au début de l’année prochaine mais il faudra attendre le mois prochain pour avoir des nouvelles réelles à ce sujet.

La BoE, quant  elle, laissera bien entendu ses taux inchangés et pourrait peut-être considérer l’élargissement de son programme d’achats d’avoirs. En réponse, le marché pousserait certainement la GBP plus bas, bien que si elle décidait de mettre fin au programme, la paire EUR/GBP pourrait se déprécier, peut-être même vers le niveau de 0.8705, où le biais haussier technique prend fin.

N’oubliez pas de mettre des stops et des limites !

No tags for this post.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé