La rubrique ecofi

taureau.jpg

L’actualité des marchés:

– Les actions américaines ont terminé hier soir en très forte hausse. Le Dow Jones est à son plus haut niveau depuis 13 mois.

– Le GBP s’affaiblit suite à un rapport de l’agence de notation Fitch selon laquelle la Grande-Bretagne est en danger de perdre son classement AAA.

– Toujours en Grande-Bretagne, l’étude RICS du prix des maisons est en forte hausse.

– Le sondage du crédit aux Etats-Unis montre un une poursuite du resserrement des conditions du crédit, mais à un rythme plus lent.

– Les prix de l’immobilier en Chine sont montés de 3.9% en octobre, le rythme le plus élevé en 14 mois.

La situation sur les marchés:

Les marchés actions ont de nouveau connu une très forte hausse hier. Le Dow Jones est monté de 2% à son niveau le plus haut depuis 13 mois. Le plus significatif est que la tendance haussière a été confirmé techniquement. Le fait que le marché a tenu vendredi en dépit de mauvais chiffres du chômage tend à démontrer la force du marché, ce qui a attiré les investisseurs en masse.

Les futures sur le S&P sont en légère baisse sur les marchés asiatiques, qui ont eux aussi fini en hausse, bien que beaucoup plus faible.

Aux Etats-Unis, le sondage du crédit montre un une poursuite du resserrement des conditions du crédit, mais à un rythme plus lent. Ce résultat était attendu et n’a donc pas eu d’impact sur le marché.

Le gouvernement chinois a annoncé que les prix des maisons sont montés de 3.9% en octobre, la plus importante hausse depuis 14 mois, bien qu’en termes chinois et dans le contexte général, cette hausse reste mesurée. Il faut néanmoins préciser que le taux de dispersion est élevé et que dans certaines villes, la hausse est très importante. 

En Grande-Bretagne, l’étude RICS du prix des maisons est en forte hausse, passant du niveau de 21 en septembre à 34 en octobre, alors que le consensus des analystes le plaçait à 28. Il s’agit du plus haut niveau depuis décembre 2006, ce qui confirme l’impression d’un retour à la hausse des prix sur le marché de l’immobilier anglais. 

Les chiffres du ZEW allemand seront publiés aujourd’hui dans une journée assez calme.

Sur le marché des devises, l’EUR/USD est en légère baisse depuis hier. L’EUR/GBP est de son côté en forte hausse suite à l’annonce de Fitch selon laquelle la Grande-Bretagne était parmi les économies les plus importantes le pays le plus en danger de perdre son rang de crédit de AAA. Les devises scandinaves sont stables face à l’Euro,  alors que la paire USD/CHF repasse sous le niveau de 1.01 et se rapproche à nouveau de la parité.

En dépit du rebond dans les avoirs à risques et un prix de l’or au-dessus des 1’100 USD l’once, la paire EUR/USD n’arrive à percer le niveau de 1.50 de manière permanente. Malgré tout, l’environnement technique est toujours orienté à la hausse, avec un support à 1.4918. Tant que la Fed fournit beaucoup de liquidités et garde son taux à un niveau tellement bas, on devrait voir une poursuite de la baisse du billet vert.

En Scandinavie, la production industrielle suédoise est restée en retrait, malgré un faible SEK, ce qui n’est pas de bonne augure pour le pays et la suite du développement du SEK.

En Norvège, on attend les chiffres de l’inflation, avec une inflation de base inchangée à 2.2% en octobre, même si on pourrait être surpris avec une inflation un peu plus élevée, ce qui pousserait sans doute le NOK à la hausse.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé