Fed : craintes de taux constants jusqu’en 2012

fed2.jpg

Les propos tenus par James Bullard, l’un des principaux dirigeants de la Fed, continuent de peser sur le taux de change du dollar. Rappelons que ce dernier a en effet laissé entendre que la banque centrale américaine pourrait garder ses taux inchangés jusqu’en 2012, ce qui devrait vraisemblablement concourir à affaiblir encore plus le dollar, utilisé pour financer les stratégies de carry trade. Face à l’incertitude entourant la politique monétaire de la Fed, les investisseurs espèrent y voir plus clair dès demain avec la publication des minutes de la dernière réunion de la banque centrale américaine.

Entre temps, cette incertitude a pesé aujourd’hui sur le taux de change du dollar. L’euro a notamment bien commencé la semaine grâce à la publication de bons indicateurs macroéconomiques qui lui ont permis de s’échanger à plus de 1,49 dollar en fin de séance européenne.

Le bon des reventes de logements aux Etats-Unis ainsi que la publication d’indicateurs européens ont redonné confiance aux cambistes. Les reventes de logements ont ainsi atteint leur plus haut niveau depuis février 2007 tandis que l’indice PMI est remonté à 53,7 points, soit son plus haut niveau depuis près de deux ans.

Les investisseurs guetteront toutefois avec beaucoup d’attention cette semaine la deuxième estimation du PIB au troisième trimestre outre-Atlantique qui pourrait soutenir les marchés, notamment certaines valeurs comme l’euro ou l’or.

No tags for this post.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé