La rubrique des marchés du 1er décembre 2009

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
L'actualité des marchés:

- Les craintes concernant la crise de la dette de Dubaï se calment après l’annonce faite par Dubai World.

- De bonnes nouvelles économiques en provenance des Etats-Unis poussent les marchés actions US à la hausse.

- Les actions sur les marchés asiatiques, et surtout le Nikkei 225 sont montées suite à une réunion d’urgence de la BoJ, la Banque centrale japonaise.

- La RBA, la Banque centrale australienne, a levé son taux directeur de 0.25% au niveau de 3.75%, comme on s’y attendait.

dubai_appartements.jpg

L’actualité des marchés:

– Les craintes concernant la crise de la dette de Dubaï se calment après l’annonce faite par Dubai World.

– De bonnes nouvelles économiques en provenance des Etats-Unis poussent les marchés actions US à la hausse.

– Les actions sur les marchés asiatiques, et surtout le Nikkei 225 sont montées suite à une réunion d’urgence de la BoJ, la Banque centrale japonaise.

– La RBA, la Banque centrale australienne, a levé son taux directeur de 0.25% au niveau de 3.75%, comme on s’y attendait.

La situation sur les marchés:

Les actions américaines ont terminé hier soir en hausse après avoir reçu des chiffres économiques meilleurs que prévus. Par ailleurs, les craintes concernant la dette de Dubaï se sont quelque peu atténuées. Le S&P500 a pris près de 0.4%, tiré par le secteur financier. L’indice Chicago PMI a en effet surpris en bien les analystes en montant de 54.2 à 56.1 en octobre, alors que le consensus était en faveur d’une légère baisse. Les chiffres en provenance de Milwaukee et de Dallas étaient également positifs.

La société étatique Dubai World a rompu hier six jours de silence en disant qu’elle était en train de négocier une restructuration de sa dette de l’ordre de 26 milliards d’USD and qu’elle s’attendait à parvenir rapidement à un accord. Dans son communiqué, Dubai World a dit qu’environ 6 milliards d’USD étaient en sukuks, des obligations islamiques. Le marché de Dubaï, qui était fermé depuis quelques jours suite à la fête musulmane de l’Eid al-Adha, a rouvert hier en perdant 7.3%, ce qui reste une perte modérée au vu de la situation.

Comme nous l’avons mentionné, les investisseurs internationaux ont ailleurs aussi réagi positivement à cette nouvelle. Outre les Etats-Unis, les marchés asiatiques ont clôturé en forte hausse, soutenus aussi par l’annonce du Crédit Suisse, qui rejoint maintenant Goldman-Sachs en voyant la poursuite du rallye sur les marchés actions en 2010. 

Sur le marché des devises, le JPY a lourdement chuté face à l’USD après que la BoJ ait annoncé qu’elle allait tenir une réunion d’urgence, donnant lieu à des spéculations selon lesquelles elle allait tout faire pour faire baisser le JPY et effacer ses récents gains. La réunion, qui vient de se terminer, a abouti à une réponse en demi-teinte de la BoJ : elle va injecter encore des liquidités dans le système bancaire et elle va offrir un intérêt de 0.1% sur une somme de 10 trillions de Yen pour une période 3 mois. Le marché s’attendait certainement à des mesures plus drastiques, alors que le gouvernement japonais fait tout ce qui est possible pour tenter d’éviter la récession. La BoJ, qui est sous lourde pression politique, n’aurait probablement rien fait si cela ne tenait qu’à elle mais elle se devait politiquement de faire quelque chose, même symbolique. Le JPY va probablement continuer aujourd’hui à être sous pression et il faut donc rester très attentif à la situation.

En Australie, la Banque centrale, la RBA, a décidé de lever son taux directeur de 0.25% pour atteindre le niveau de 3.75%, devant la bonne tenue de l’économie australienne. Le marché attendait cette hausse et n’a donc pas été pris au dépourvu. L’AUD est tombé après que le Gouverneur Stevens a indiqué que la RBA allait maintenant faire une pause dans les hausses de taux dans la mesure où l’inflation devrait rester dans l’objectif de la banque, qui est de 2%-3%. 

Sur le front de l’EUR/USD, on s’attend à une légère hausse mais la paire a clairement des difficultés à passer de manière significative le niveau des 1.50, tant il semble que peu d’acheteurs se trouvent au-delà de ce niveau. En Scandinavie, le NOK continue de montrer sa force et devrait bénéficier de la remontée du cours du pétrole. Le SEK, de son côté, semble être une bonne opportunité d’achat au regard de la reprise globale. Sa progression a jusqu’à maintenant été freinée par des facteurs internes, mais son statut de monnaie cyclique devrait lui permettre de remonter dans les prochains mois.

N’oubliez pas vos stops !

Lire la suite sur TradingView

Améliorez vos compétences de trading en vous inspirant des idées de traders du monde entier.
Avertissement au risque

eToro est une plateforme à multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-actifs, ainsi que le trading d’actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 75 % des comptes de traders particuliers perdent des fonds lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez bien comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Les performances passées ne sont pas une indication des résultats futurs.

Les crypto-actifss sont susceptibles de subir d’importantes fluctuations de prix et ne sont donc pas appropriées pour tous les investisseurs. Le trading de crypto-monnaies n’est supervisé par aucun cadre réglementaire européen.

 

Il y a toujours une correlation entre rendement élevé et risque élevé. 

forex.fr ou toute personne ayant un rapport avec forex.fr n’acceptera aucune responsabilité pour toute perte liée à la spéculation ou tout préjudice lié à la confiance sur les informations contenues sur ce site y compris les données, les cotations, les graphiques et les signaux d’achat et de vente. Veuillez être pleinement informés sur les risques et les coûts liés à la spéculation sur les marchés financiers, c’est l’une des formes de placement les plus risqué.

Laissez un commentaire!

A propos

Forex.fr est un site d’information sur le marchee des changes. Le contenu n’est pas pas une recommandation d’investissement.

Articles recents

Inscrivez-vous a notre newsletter

En vous inscrivant vous acceptez notre politique de confidentialite.

Pas de spam, pas de courrier indesirable

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé