La rubrique écofi du 16 décembre

dollar_australien.jpg

L’actualité des marchés:

– Les marchés actions américains ont fermé en baisse d’environ un demi-pourcent hier soir.

– La plupart des marchés asiatiques ont terminé aussi dans le rouge, sauf le Nikkei, qui a prix près d’un pourcent, suite à l’annonce qui permet aux banques de prendre leur temps avant de respecter les nouveaux critères de capitalisation.

– De mauvais chiffres économiques et une banque centrale sans entrain pour relever les taux pèsent sur l’AUD.

La situation sur les marchés:

Les chiffres économiques publiés hier aux Etats-Unis ont été très divers dans le message qu’ils ont envoyé aux marchés. La production industrielle est en hausse, le NAHB est en légère baisse alors que le « core » PPI est en forte hausse, ce qui est surprenant.

Les nouvelles économiques ont pesé sur les marchés actions américains et asiatiques, qui ont terminé en baisse, à la notable exception du Nikkei, qui a terminé en hausse de 0.9%. Celui-ci a en effet été tiré à la hausse par une nouvelle locale, l’annonce permettant aux banques de prendre leur temps, 10 ou 20 ans, avant de respecter les nouveaux critères de capitalisation financière.

Sur le marché des changes, le ton accommodant de la RBA, la Banque centrale australienne, et un mauvais chiffre du PNB pour le troisième trimestre ont poussé l’AUD à la baisse. Il se traite maintenant au-dessous de 0.9 pour un USD. Poussé par sa corrélation avec l’AUD, le NZD est également en baisse, bien que moins que l’AUD.

Aujourd’hui, on attend surtout la réunion de la Fed. Nous n’attendons pas de changements par rapport aux précédentes réunions et seule une surprise pourrait faire bouger le marché dans un sens ou dans un autre. En Europe, on attend de nombreuses nouvelles économiques, et il sera intéressant de voir l’évolution de la production et de l’inflation, ce qui aura une influence sur l’EUR.

La paire EUR/USD est à son plus bas niveau depuis deux mois, aux alentours de 1.4553, presque sans changement par rapport à hier. Les mauvaises nouvelles en provenance de Grèce, du Portugal et d’autres pays encore ont semble-t-il changé quelque peu la donne sur la paire, qui ne veut plus trop monter. A court terme, l’EUR devrait continuer à baisser ou à se traiter à des niveaux semblables, avant de reprendre le chemin de la hausse à plus long terme sur la base de données fondamentales problématiques en Europe. Du point de vue technique, les niveaux à surveiller sont ceux de 1.4480 et de 1.4783. Une rupture de ces niveaux pourrait engager un mouvement significatif dans une direction ou dans l’autre.

La paire USD/JPY, quant à elle, se traite aux alentours de 89.5.

En Suède, la Riksbank a conservé ses taux inchangés, et les positions de ses membres n’ont pas changé depuis la dernière réunion. Le marché n’a pas beaucoup réagi à cette nouvelle mais elle nous conforte dans notre opinion selon laquelle 2010 devrait être l’année du SEK et du NOK. 

N’oubliez pas vos stops!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé