Actualité du marché des changes

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Plusieurs décisions importantes sont tombées cette semaine au niveau des banques centrales. Outre la réunion de la Banque Centrale Européenne qui n'a réservé aucune surprise aux cambistes, les dirigeants de la politique monétaire ont fait la Une de l'actualité.
banque_centrale_europ_4845b.jpg

Plusieurs décisions importantes sont tombées cette semaine au niveau des banques centrales. Outre la réunion de la Banque Centrale Européenne qui n’a réservé aucune surprise aux cambistes, les dirigeants de la politique monétaire ont fait la Une de l’actualité.

La réintégration dans ses fonctions du chef de la banque centrale argentine après son limogeage par la présidence de la république n’a pas mis fin au feuilleton et à la crise institutionnelle qui secouent le pays. Outre le refus de la présidence de s’avouer vaincue, des réserves de la banque centrale ont été saisies aux Etats-Unis par un juge. Cette saisie, estimée à 1,7 millions de dollars, intervient dans le cadre de l’accord de renégociation de la dette du pays en juin 2005. Des porteurs de titres argentins qui avaient refusé l’accord ont en effet saisi un magistrat américain afin de récupérer leurs fonds. Ce nouvel épisode s’ajoute ainsi aux tribulations politiques et institutionnelles qui secouent Buenos Aires depuis quelques mois.

En Autriche, le ministre des Finances, Josef Pröll, qui est également vice-chancelier dans le gouvernement de grande coalition du social-démocrate Faymann, a appelé à la nationalisation à 100% de la banque centrale OeNB. Traditionnellement, la propriété de l’instut d’émission était partagée par l’Etat et des institutions privées, en l’occurrence des banques et des compagnies d’assurance. Depuis 2006, l’Etat détient 70% des parts de la banque centrale et va chercher dans les mois à venir à acquérir les 30% restants pour une somme estimée à 50 millions d’euros par le ministère des Finances. A la lumière de la crise économique mondiale, le gouvernement a réalisé la nécessité d’accroître l’indépendance de la banque centrale alors qu’elle a aidé, en pleine crise, certains de ses actionnaires privés principaux.

De son côté, la Fed semble avoir tiré bénéfice de la crise puisque son bilan a dépassé pour l’année 2009 les 2 200 milliards de dollars grâce à l’achat de centaines de millions de dollars d’actifs. Du coup, la banque centrale américaine va pouvoir reverser au Trésor 46,1 milliards de dollars de profits, soit une hausse de 46,8% par rapport à 2008. Il s’agit de la plus importante contribution de la Fed aux fonds publics depuis sa création en 1914.

Enfin, la Slovaquie a désormais un nouveau gouverneur pour sa banque centrale en la personne de Jozef Makuch. Il succède à ce poste à Ivan Sramko et siègera par ailleurs au conseil des gouverneurs de la BCE, la Slovaquie ayant rejoint la zone euro il y a un an.

No tags for this post.

Lire la suite sur TradingView

Améliorez vos compétences de trading en vous inspirant des idées de traders du monde entier.
Avertissement au risque

eToro est une plateforme à multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-actifs, ainsi que le trading d’actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 75 % des comptes de traders particuliers perdent des fonds lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez bien comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Les performances passées ne sont pas une indication des résultats futurs.

Les crypto-actifss sont susceptibles de subir d’importantes fluctuations de prix et ne sont donc pas appropriées pour tous les investisseurs. Le trading de crypto-monnaies n’est supervisé par aucun cadre réglementaire européen.

 

Il y a toujours une correlation entre rendement élevé et risque élevé. 

forex.fr ou toute personne ayant un rapport avec forex.fr n’acceptera aucune responsabilité pour toute perte liée à la spéculation ou tout préjudice lié à la confiance sur les informations contenues sur ce site y compris les données, les cotations, les graphiques et les signaux d’achat et de vente. Veuillez être pleinement informés sur les risques et les coûts liés à la spéculation sur les marchés financiers, c’est l’une des formes de placement les plus risqué.

Laissez un commentaire!

A propos

Forex.fr est un site d’information sur le marchee des changes. Le contenu n’est pas pas une recommandation d’investissement.

Articles recents

Inscrivez-vous a notre newsletter

En vous inscrivant vous acceptez notre politique de confidentialite.

Pas de spam, pas de courrier indesirable

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé