Crainte d’une nouvelle crise outre-Atlantique

Ancien économiste en chef du FMI et actuel professeur au MIT de Boston, Simon Johnson a mis en garde sur CNBC les américains contre la possibilité d’une nouvelle crise économique mondiale. Pour lui, les douze prochains mois devraient être cruciaux et, même si l’optimisme semble avoir regagné les marchés et les consommateurs, le risque d’une nouvelle crise reste tangible. Selon lui, les banques, qui ont été beaucoup aidées par le gouvernement américain et qui ont profité de la crise pour grossir, semblent de nouveau prêtes à prendre des risques. En d’autres termes, elles n’ont pas encore tiré les leçons de la crise.
Cependant, cette fois-ci, le risque d’une nouvelle crise pourrait venir du marché des changes sur lequel les opérations spéculatives ont beaucoup augmenté au cours des derniers mois, les investisseurs empruntant aux USA pour investir dans les économies émergentes.

No tags for this post.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé