EADS s’inquiète des turbulences sur le forex

Lors d’une conférence de presse, le Président d’EADS, Louis Gallois, a exprimé ses inquiétudes au sujet du désordre monétaire actuel. Il a notamment souligné que « la seule monnaie forte au monde est l’euro » et qu’elle « va nous contraindre à délocaliser hors d’Europe une partie de nos activités et à libeller en dollars nos contrats avec nos fournisseurs européens ». Ce n’est pas la première fois que le géant européen menace de délocaliser une partie de ses activités en raison de la dépréciation du dollar sur le marché des changes.

No tags for this post.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *