Forte activité sur le marché des changes

marchs_financiers.jpg

En ce début de semaine, le marché des changes a connu beaucoup d’activité notamment au niveau des devises émergentes avec la prise de plusieurs décisions de politique monétaire.

Zoom rapide sur la monnaie unique européenne avant d’évoquer les autres devises. En ce lundi, elle se maintient en hausse face à la devise américaine bien que le marché soit encore très prudent après l’accord trouvé la semaine dernière pour résoudre le cas grec. En effet, de nombreuses inconnues demeurent. D’ailleurs, le FMI, qui a été autorisé à aider Athènes, avait affirmé jeudi dernier qu’il ne connaissait pas lui-même les détails de son intervention. Les jours et semaines qui viennent seront donc cruciales pour régler le cas grec alors que des inquiétudes s’élèvent au sujet du Portugal ou encore du Royaume-Uni sur les marchés.

Plusieurs décisions de politique monétaire ont influé sur les cours aujourd’hui. Ainsi, la banque centrale roumaine a décidé aujourd’hui de baisser son taux directeur d’un demi-point à 6,5%, soit un plus bas historique. Un tel mouvement a été permis par la baisse de l’inflation. La banque centrale peut par conséquent davantage se consacrer à la relance économique alors que le PIB du pays s’est contracté de 7,1% en 2009. Le pays a reçu également l’aide du Fonds Monétaire International afin de traverser cette mauvaise passe. De nouvelles baisses des taux sont attendues par les marchés.

A l’inverse, la Banque d’Israël a annoncé ce week-end sa décision de relever son principal taux d’intérêt à 1,5% afin de ramener l’inflation en dessous de 3%. En effet, selon les prévisions de la banque centrale, l’inflation pourrait se rapprocher dangereusement des 3% fixés comme limite par l’institution cette année. Depuis la fin de l’été 2009, la banque centrale israélienne a relevé à plusieurs reprises ses taux grâce à la reprise d’une croissance plus soutenue. Afin de mieux comprendre les raisons du miracle israélien, tel qu’il est souvent présenté par les médias, nous vous invitons à lire l’article que nous avons consacré à ce sujet en cliquant ici.

Alors que les attentats dans le métro de Moscou ont ébranlé ce matin la Bourse de Moscou et le rouble, la banque centrale russe a décidé pour la douzième fois en l’espace de onze mois de baisser son principal taux directeur à 8,25% afin notamment de réduire le coût des emprunts. Le rouble a été bousculé aujourd’hui sur les places financières par les évènements tragiques qui ont eu lieu dans la capitale russe.

Enfin, pour finir sur cette séance, la rédaction de forex.fr vous conseille vivement de parier sur une hausse du dollar canadien face au dollar américain. En effet, bien que la devise canadienne a passé presque toute la semaine dernière en territoire négatif, la parité entre les deux devises reste toujours en ligne de mire. Selon les analystes, l’appétit pour le risque résultant de l’accord trouvé pour la Grèce devrait jouer en faveur du dollar canadien. A cet accord, il convient aussi d’ajouter les prévisions très positives pour l’économie canadienne. A ce titre, il conviendra de bien surveiller mercredi la publication du PIB canadien au premier trimestre. Mark Carney, gouverneur de la Banque du Canada, a déjà prévenu les marchés que le PIB sera supérieur aux attentes.

No tags for this post.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé