La Chine grippe la hausse de l’once d’or

once_dor.jpg

L’once d’or a opéré aujourd’hui une correction assez importante suite aux propos tenus par de hauts responsables chinois.

En ce mercredi, l’once d’or ne valait plus que 1.187,75 dollars contre un peu plus de 1.195 dollars hier soir.

Cette correction sur l’or est le résultat de l’annonce par la Chine, qui cherche à diversifier ses réserves, de ne pas investir massivement sur l’or. Deux raisons principales furent invoquées : le coût du stockage et surtout la volatilité des prix de l’once sur le marché international. En effet, depuis quelques mois, en raison des craintes pesant sur la reprise économique et des pressions inflationnistes , l’or a vu son cours flamber.

Cette annonce ne devrait pas cependant faire baisser le cours de l’once sur le moyen terme puisque l’or constitue, à l’instar du franc suisse ou du yen, l’une des valeurs refuge privilégiées par les investisseurs en période d’incertitude.

L’or est aussi un moyen pour les établissements financiers de se renflouer. En effet, selon le rapport annuel de la Banque des Règlements Internationaux (BRI), les établissements financiers sont en train de vendre massivement leurs stocks d’or afin d’améliorer leur bilan. Sur la période mars 2009-mars 2010, près de 346 tonnes d’or furent vendues à la BRI. Ces opérations de swaps aboutissent à un échange d’or contre du cash. L’accentuation de telles opérations n’est pas cependant pour rassurer les marchés puisque cela signifie que de nombreuses tensions sont encore à l’effet au sein du secteur bancaire.

Sur le marché des changes, en ce début d’après-midi, la monnaie unique européenne opérait un léger repli en-dessous de 1,26 dollar alors que les investisseurs ne cachent pas leur fébrilité avant la publication des commandes industrielles allemandes pour le mois de mai. Selon de nombreux experts, cet indicateur devrait confirmer le ralentissement de la reprise économique outre-Rhin et probablement peser sur l’euro qui fut épargné au cours des dernières séances.

Les valeurs refuge du marché des changes continuent entre-temps leur hausse, à l’instar du franc suisse qui poursuit son renforcement face à l’euro. La paire s’échangeait à 1.3341 en fin de matinée. Pour les investisseurs, la prochaine résistance majeure de l’EUR/CHF se situe à 1.30. Toutefois, il n’est pas sûr que la paire atteigne ce seuil de si tôt, tout dépendra de l’attitude de la BNS qui pourrait intervenir officieusement sur le marché des devises afin de freiner la hausse de la monnaie helvétique.

Enfin, les prévisions de croissance pour cette année ont été revues nettement à la hausse pour la Corée du Sud ce qui ouvre de belles perspectives au won sud-coréen sur le marché des changes.


Rejoignez la communauté forex.fr sur Facebook et Twitter en un clic!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé