La revue matinale de forex.fr du 12 août

bourse_tokyo.jpg

–    L’aversion au risque s’est emparée des marchés financiers hier faisant chuter les devises à risque et les actions

–    Les investisseurs se sont massivement rués sur les actifs sans risque, ce qui a eu pour conséquence un renforcement de l’USD et du JPY face à l’EUR

–    La Slovaquie, contrairement à ses engagements, a rejeté de participer au fonds européen d’aide

L’aversion au risque a fait un retour en fanfare sur les marchés financiers au fur à mesure que l’inquiétude grandit concernant un éventuel ralentissement de l’économie mondiale. Tous les indicateurs économiques, dans tous les pays, plaident en faveur d’un tel ralentissement qui fait craindre à certains experts une nouvelle récession. Les indices américains et les indices asiatiques ont tous évolué dans le rouge depuis hier. Les places boursières en Europe ont également ouvert, dans la foulée, en baisse. L’optimisme des derniers jours assemble désormais bien loin.

Les investisseurs, inquiets, se sont rués massivement sur les actifs jugés sans risque, comme le dollar et le yen, ce qui a eu pour conséquence un plus haut du yen face au dollar depuis 1995. Le dollar a considérablement regagné du terrain face à un euro affaibli, accumulant les gains les plus importants en l’espace d’une séance depuis janvier 2009. Les principales devises scandinaves se sont également affaiblies face à l’euro à la fin de la séance européenne hier.

Sur le marché des matières premières, les prix du baril de pétrole ont chuté pour le troisième jour consécutif à 77.4 USD le baril en raison d’une inquiétude concernant un ralentissement de la demande aux Etats-Unis et en Chine. La plupart des métaux, à l’exception de l’or, sont en baisse, ce qui n’a cependant pas profité au rand sud-africain.

Enfin, contrairement à son engagement, la Slovaquie a décidé de ne pas souscrire au fonds européen de sauvetage, ce qui ne devrait cependant pas avoir d’impact sur l’aide qui est actuellement apportée à la Grèce.

Les nouvelles de la journée

Aujourd’hui, l’aversion au risque devrait encore tenir les marchés financiers. Plusieurs indicateurs sont attendus, notamment sur le front de l’emploi aux Etats-Unis. La production industrielle dans la zone euro pourrait légèrement diminuer par rapport à son niveau de juin, ce qui ne devrait pas permettre un rebond de l’euro de sitôt. Sur le marché des changes, l’euro continue d’être influencé par l’évolution des marchés actions bien que l’aversion au risque soit plus dominante depuis hier. L’USD, le JPY et le CHF devraient continuer leur ascension, représentant un véritable havre de paix pour de nombreux investisseurs en ces temps de crise. Les devises matières premières (CAD, AUD, NZD) devraient en revanche perdre du terrain aujourd’hui.

Sur les marchés scandinaves, la Norges Bank a conservé hier ses taux à 2% comme prévu. Aujourd’hui, les investisseurs attendront les chiffres des ventes au détail qui ont été très faibles au cours des derniers mois. Une surprise sur ce terrain-là n’est pas à exclure. 


Rejoignez la communauté forex.fr sur Facebook et Twitter !



Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé