Les nouvelles économiques du 1er septembre 2010

drapeau-inde
L’économie indienne a connu sur la période avril-juin 2010 une croissance plus forte que prévu qui a atteint 8.8% alors que les économistes s’attendaient à une croissance de 8.7%.Cette hausse de la croissance est le fruit du dynamisme de l’activité industrielle et du secteur agricole, tous deux poussés par la vigueur de la consommation intérieure.

Toujours en Asie, le Wall Street Journal a vivement critiqué dans son éditorial d’hier les mesures décevantes prises par les autorités nippones afin de freiner la hausse du yen. Il appelle à en finir avec les mesures de soutien afin de se diriger vers de véritables réformes structurelles, évoquant notamment une baisse des impôts ou encore une privatisation de la poste.

Selon The New Zealand Institute of Economic Research, la banque central de Nouvelle Zélande devrait conserver son principal taux d’intérêt à 3% jusqu’à mars 2011. De cette date à la fin de 2012, les taux pourraient monter jusqu’à 5.5% selon l’institut.

En Europe, le taux de chômage allemand a continué à reculer au mois d’août, mais moins que prévu selon les statistiques de l’Office fédéral du travail. En effet, le nombre de demandeurs d’emploi a diminué de 17 000 alors que le consensus des économistes s’attendait à une chute de 20 000. Au final, le taux de chômage outre-Rhin est resté à 7.6% de la population active.

Enfin, en France, selon le Ministère de l’Ecologie, les ventes de logements neufs ont augmenté de 7.6% au deuxième trimestre sur un an.

No tags for this post.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé