La revue matinale de forex.fr du 27 septembre 2010

BCE_Place_Galleria_Toronto_Panorama_2002_cropped
–    L’appétit au risque est à la Une de l’actualité suite à la publication d’indicateurs économiques encourageants et en raison de la perspective d’un assouplissement quantitatif outre-Atlantique. Cependant, les marchés ont peu évolué depuis vendredi.

–    Commentaires du président de la Fed Ben Bernanke et du gouverneur de la BoJ Shirakawa

–    Accroissement des tensions commerciales entre Washington et Pékin

–    L’actualité de ce lundi sera dominée par le discours de Trichet devant le comité des affaires économiques et monétaires du Parlement Européen

Les bons chiffres économiques publiés vendredi, notamment les commandes de biens durables aux Etats-Unis et l’indice Ifo allemand ont augmenté les prises de risque sur le marché des changes. A ces bonnes nouvelles économiques, il convient d’ajouter la perspective de nouvelles mesures d’assouplissement monétaire aux Etats-Unis. Dans un discours prononcé vendredi dernier, Ben Bernanke a affirmé que l’économie américaine redémarre mais à un rythme moins important qu’escompté. Par conséquent, a-t-il ajouté, il convient de supporter cette relance de l’activité. Au Japon, dimanche, le gouverneur Shirakawa a laissé entendre que le pays pourrait prendre de nouvelles mesures pour soutenir l’économie et les exportateurs.

Les Etats-Unis et la Chine semblent par ailleurs se lancer dans une guerre commerciale alors qu’un projet de loi visant à instaurer des tarifs punitifs sur les importations chinoises en raison de la manipulation des taux de change par Pékin doit être examiné cette semaine au Congrès.

Vendredi, les marchés financiers américains ont clôturé en hausse, le S&P 500 gagnant près de 2.1% tandis que le Dow Jones a clôturé en hausse de 1.8%. Les marchés asiatiques évoluent dans le vert ce matin suivant la tendance esquissée vendredi avec un indice Nikkei enregistrant une hausse de 1.1%.

Sur le marché Forex, peu d’évolutions depuis vendredi. Le dollar américain a un peu progressé, réaction à son plongeon de vendredi. Face au yen, le dollar reste assez faible alors que le marché des changes s’inquiète d’une nouvelle intervention de la BoJ. Du côté des devises scandinaves, la SEK s’est renforcée face à l’euro alors que la NOK est restée au même niveau que vendredi.

Les nouvelles de la journée

La principale question qui taraude dans la tête des traders est de savoir jusqu’à quand le ralentissement de l’économie va durer. Les traders auront le temps d’analyser la question cette semaine puisque peu d’indicateurs d’importance sont attendus avant la publication de l’ISM. Les dettes de l’Irlande et du Portugal risquent de faire les gros titres des journaux ainsi que les discours attendus de plusieurs membres de la BCE aujourd’hui.

Sur le marché FX, les discours des membres de la BCE seront à suivre aujourd’hui mais peu d’impact attendu sur les principales paires. Il semble peu probable à ce stade que Francfort décide de nouvelles mesures pour soutenir l’activité dans la zone euro.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé