forex.fr

Sarkozy veut éjecter Weber de la présidence de la BCE

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
L'information fait le tour des journaux en Europe.

Depuis plusieurs jours, Axel Weber, gouverneur de la banque centrale allemande, est sur un siège éjectable. Jusqu'à présent, il était pressenti pour prendre le relais du français Jean Claude Trichet à la tête de la BCE après huit années de bons et loyaux services.

La date fatidique est pour novembre 2011, soit dans pile un an.

Cependant, en l'espace de moins d'une semaine, l'allemand a réussi brillamment à se mettre à dos le président Sarkozy mais aussi son mentor Jean Claude Trichet.

Sarkozy n'a jamais été un grand supporter de Weber dont il ne soutient pas les vues orthodoxes en matière de politique monétaire. Il est d'ailleurs plutôt satisfait de voir Trichet prendre sa retraite, le français étant assez proche des positions allemandes. Les détracteurs de l'allemand font d'ailleurs remarquer que Weber, contrairement à son concurrent direct l'italien Draghi (voir CV), n'a pas la stature internationale nécessaire pour prendre la tête de la politique monétaire de la zone euro. Argument qui n'a pas fait mouche jusqu'à présent à Berlin qui est totalement derrière Weber.
trichet-weber
L’information fait le tour des journaux en Europe.

Depuis plusieurs jours, Axel Weber, gouverneur de la banque centrale allemande, est sur un siège éjectable. Jusqu’à présent, il était pressenti pour prendre le relais du français Jean Claude Trichet à la tête de la BCE après huit années de bons et loyaux services.

La date fatidique est pour novembre 2011, soit dans pile un an.

Cependant, en l’espace de moins d’une semaine, l’allemand a réussi brillamment à se mettre à dos le président Sarkozy mais aussi son mentor Jean Claude Trichet.

Sarkozy n’a jamais été un grand supporter de Weber dont il ne soutient pas les vues orthodoxes en matière de politique monétaire. Il est d’ailleurs plutôt satisfait de voir Trichet prendre sa retraite, le français étant assez proche des positions allemandes. Les détracteurs de l’allemand font d’ailleurs remarquer que Weber, contrairement à son concurrent direct l’italien Draghi (voir CV), n’a pas la stature internationale nécessaire pour prendre la tête de la politique monétaire de la zone euro. Argument qui n’a pas fait mouche jusqu’à présent à Berlin qui est totalement derrière Weber.

Officiellement, afin de respecter l’équilibre des pouvoirs au sein de la BCE, équilibre voulant que la vice-présidence et la présidence soient partagées entre pays du Nord et pays du Sud, Sarkozy s’était rangé du côté allemand. La France, sans argument, ne peut pas non plus présenter un français pour succéder à Trichet.

Cependant, Sarkozy semble revenir sur sa parole depuis quelques jours. En effet, il a reçu récemment Mario Draghi à l’Elysée, visite qui fut largement commentée dans les médias et qui a dû satisfaire Rome et l’ami du président, Silvio Berlusconi.

Autre point faible pour Weber, même son mentor, Trichet le lâche. Critiquant publiquement la politique monétaire de la BCE, il s’est mis en porte à faux cette semaine avec Trichet et a été recadré rapidement par un des bras droit du français. Weber perd du terrain mais il fait encore la course en tête, afin de ne pas froisser les sensibilités nationales au sein de la complexe construction européenne.

Cependant, pour combien de temps encore l’équilibre institutionnel sera-t-il maintenu au détriment des réelles compétences ?

No tags for this post.

Lire la suite sur TradingView

Améliorez vos compétences de trading en vous inspirant des idées de traders du monde entier.
Avertissement au risque

eToro est une plateforme à multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-actifs, ainsi que le trading d’actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 75 % des comptes de traders particuliers perdent des fonds lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez bien comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Les performances passées ne sont pas une indication des résultats futurs.

Les crypto-actifss sont susceptibles de subir d’importantes fluctuations de prix et ne sont donc pas appropriées pour tous les investisseurs. Le trading de crypto-monnaies n’est supervisé par aucun cadre réglementaire européen.

 

Il y a toujours une correlation entre rendement élevé et risque élevé. 

forex.fr ou toute personne ayant un rapport avec forex.fr n’acceptera aucune responsabilité pour toute perte liée à la spéculation ou tout préjudice lié à la confiance sur les informations contenues sur ce site y compris les données, les cotations, les graphiques et les signaux d’achat et de vente. Veuillez être pleinement informés sur les risques et les coûts liés à la spéculation sur les marchés financiers, c’est l’une des formes de placement les plus risqué.

Laissez un commentaire!

A propos

forex.fr est un site d’information sur le marchee des changes. Le contenu n’est pas pas une recommandation d’investissement.

Articles recents

Inscrivez-vous a notre newsletter

En vous inscrivant vous acceptez notre politique de confidentialite.

Pas de spam, pas de courrier indesirable

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé