Leïla Trabelsi se serait enfuie avec des lingots d’or de la banque centrale

C’est une information, d’après la presse hexagonale, issue des services secrets français: juste avant de quitter Tunis pour Dubaï, la femme du président Ben Ali, Leïla Trabelsi, se serait rendue à la banque centrale de Tunisie pour réclamer, illégalement, au gouvernement, 1.5 tonne d’or issue des réserves de l’institut d’émission.

Dans un premier temps, selon le quotidien « Le Monde », le gouverneur aurait refusé ce qui aurait incité Leïla Trabelsi à appeler son mari qui, refusant dans un premier temps, a finalement cédé.

Cette information n’a toutefois pas été confirmée par la banque centrale de Tunisie.

No tags for this post.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé