Les nouvelles économiques du 16 février 2011

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Forte actualité aux Etats-Unis. L'indice Empire State, qui mesure les perspectives des entreprises industrielles dans la région de New York, s'est accéléré en février, grimpant à 15.4 contre 11.9 en janvier. Par ailleurs, les ventes au détail ont progressé moins vite qu'attendu en janvier, en raison d'un recul dans les secteurs de la restauration et des matériaux pour le bâtiment. Au final, les ventes de détail n'ont augmenté que de 0.3% sur un mois alors que les économistes s'attendaient à 0.6%.
En Chine, bonne surprise du côté de l'inflation puisqu'elle s'est accélérée moins que prévu en janvier, ressortant à 4.9% sur un an alors que les économistes s'attendaient à une hausse de 5.3%.
Sur le marché des matières premières, la hausse se poursuit et le Brésil semble décider à en profiter. Ainsi, le ministre des Finances Mantega a affirmé hier que son pays s'opposerait à toute tentative de régulation du prix des matières premières, volonté pourtant affichée clairement par la présidence du G20.
Pour finir, hier, les bourses européennes ont fini en ordre dispersé, la Bourse de Londres baissant de 0.38%, soit une perte de 23.01 points tandis que le Dax de Francfort était en légère hausse de 0.05% porté par l'annonce d'un accord sur la fusion entre NYSE Euronext et Deutsche Börse.
Forte actualité aux Etats-Unis. L'indice Empire State, qui mesure les perspectives des entreprises industrielles dans la région de New York, s'est accéléré en février, grimpant à 15.4 contre 11.9 en janvier. Par ailleurs, les ventes au détail ont progressé moins vite qu'attendu en janvier, en raison d'un recul dans les secteurs de la restauration et des matériaux pour le bâtiment. Au final, les ventes de détail n'ont augmenté que de 0.3% sur un mois alors que les économistes s'attendaient à 0.6%.
En Chine, bonne surprise du côté de l'inflation puisqu'elle s'est accélérée moins que prévu en janvier, ressortant à 4.9% sur un an alors que les économistes s'attendaient à une hausse de 5.3%.
drapeau_usa
Forte actualité aux Etats-Unis. L’indice Empire State, qui mesure les perspectives des entreprises industrielles dans la région de New York, s’est accéléré en février, grimpant à 15.4 contre 11.9 en janvier. Par ailleurs, les ventes au détail ont progressé moins vite qu’attendu en janvier, en raison d’un recul dans les secteurs de la restauration et des matériaux pour le bâtiment. Au final, les ventes de détail n’ont augmenté que de 0.3% sur un mois alors que les économistes s’attendaient à 0.6%.
En Chine, bonne surprise du côté de l’inflation puisqu’elle s’est accélérée moins que prévu en janvier, ressortant à 4.9% sur un an alors que les économistes s’attendaient à une hausse de 5.3%.
Sur le marché des matières premières, la hausse se poursuit et le Brésil semble décider à en profiter. Ainsi, le ministre des Finances Mantega a affirmé hier que son pays s’opposerait à toute tentative de régulation du prix des matières premières, volonté pourtant affichée clairement par la présidence du G20.
Pour finir, hier, les bourses européennes ont fini en ordre dispersé, la Bourse de Londres baissant de 0.38%, soit une perte de 23.01 points tandis que le Dax de Francfort était en légère hausse de 0.05% porté par l’annonce d’un accord sur la fusion entre NYSE Euronext et Deutsche Börse.
Forte actualité aux Etats-Unis. L’indice Empire State, qui mesure les perspectives des entreprises industrielles dans la région de New York, s’est accéléré en février, grimpant à 15.4 contre 11.9 en janvier. Par ailleurs, les ventes au détail ont progressé moins vite qu’attendu en janvier, en raison d’un recul dans les secteurs de la restauration et des matériaux pour le bâtiment. Au final, les ventes de détail n’ont augmenté que de 0.3% sur un mois alors que les économistes s’attendaient à 0.6%.
En Chine, bonne surprise du côté de l’inflation puisqu’elle s’est accélérée moins que prévu en janvier, ressortant à 4.9% sur un an alors que les économistes s’attendaient à une hausse de 5.3%.
Sur le marché des matières premières, la hausse se poursuit et le Brésil semble décider à en profiter. Ainsi, le ministre des Finances Mantega a affirmé hier que son pays s’opposerait à toute tentative de régulation du prix des matières premières, volonté pourtant affichée clairement par la présidence du G20.
Pour finir, hier, les bourses européennes ont fini en ordre dispersé, la Bourse de Londres baissant de 0.38%, soit une perte de 23.01 points tandis que le Dax de Francfort était en légère hausse de 0.05% porté par l’annonce d’un accord sur la fusion entre NYSE Euronext et Deutsche Börse.

Lire la suite sur TradingView

Améliorez vos compétences de trading en vous inspirant des idées de traders du monde entier.
Avertissement au risque

eToro est une plateforme à multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-actifs, ainsi que le trading d’actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 75 % des comptes de traders particuliers perdent des fonds lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez bien comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Les performances passées ne sont pas une indication des résultats futurs.

Les crypto-actifss sont susceptibles de subir d’importantes fluctuations de prix et ne sont donc pas appropriées pour tous les investisseurs. Le trading de crypto-monnaies n’est supervisé par aucun cadre réglementaire européen.

 

Il y a toujours une correlation entre rendement élevé et risque élevé. 

forex.fr ou toute personne ayant un rapport avec forex.fr n’acceptera aucune responsabilité pour toute perte liée à la spéculation ou tout préjudice lié à la confiance sur les informations contenues sur ce site y compris les données, les cotations, les graphiques et les signaux d’achat et de vente. Veuillez être pleinement informés sur les risques et les coûts liés à la spéculation sur les marchés financiers, c’est l’une des formes de placement les plus risqué.

Laissez un commentaire!

A propos

Forex.fr est un site d’information sur le marchee des changes. Le contenu n’est pas pas une recommandation d’investissement.

Articles recents

Inscrivez-vous a notre newsletter

En vous inscrivant vous acceptez notre politique de confidentialite.

Pas de spam, pas de courrier indesirable

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé