Les nouvelles économiques du 19 mai 2011

33428_a-woman-waves-a-portugal-flag-during-a-protest-in-lisbon
En marge d’une conférence, Lorenzo Bini Smaghi a confirmé que la BCE ne remontera pas ses taux directeurs le mois prochain, l’institut d’émission souhaitant au préalable prendre connaissance des prévisions économiques et des données sur l’inflation. Il semble vraisemblable qu’une hausse intervienne en juillet.

Lors d’une conférence en Grèce, Jurgen Stark, membre de la BCE, a une nouvelle fois rejeté catégoriquement l’éventualité d’une restructuration de la dette de la Grèce qu’il a qualifié de « recette pour une catastrophe ». Pourtant, selon un récent sondage, près de 80% des investisseurs internationaux considèrent qu’une restructuration est inévitable.

Première émission obligataire du Portugal depuis la réunion de l’Eurogroupe de lundi. Le pays a réussi à laver un millaird d’euros de dette à court terme, à un taux presque similaire à l’émission du 4 mai. Cette émission intervient alors que le versement de la première tranche du prêt de l’UE et du FMI sera effectué d’ici à la fin du mois. De plus, toujours au Portugal, le chômage suit une courbe ascendante, bondissant à 12.4% de la population active au premier trimestre.

Outre-Manche, le taux de chômage au sens du BIT a baissé de manière surprenantes sur les trois mois achevés en mars, à 7.7% contre 7.8% précédemment.

Enfin, alors que la course à la succession de DSK au FMI semble de plus en plus ouverte, le gouverneur de la banque centrale polonaise, Marek Belka, en fonction depuis un an, a clairement fait savoir qu’il n’est pas candidat.

No tags for this post.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé