L’Italie, prochaine cible des agences de notation

Vendredi dernier, l’agence Moody’s fut la première à annoncer dans un communiqué son intention probable de mettre la note de la dette de long terme de l’Italie « sous surveillance en vue d’un éventuel abaissement ». Cette décision intervient alors que le chef du gouvernement italien est fragilisé après deux défaites électorales et alors que la situation en Grèce continue d’inquiéter les marchés financiers.

Moody’s envisage une évolution très défavorable des conditions de financement de plusieurs Etats européens dans les mois à venir, sachant que l’agence envisage qu’une restructuration de la dette grecque est possible à hauteur de 50%.

Une éventuelle mise sous surveillance négative de la note de la dette de l’Italie ne devrait cependant pas substantiellement entraîner de réelles difficultés pour le pays sur les marchés financiers selon de nombreux experts. En revanche, le spectre d’une contagion de la crise grecque prend de plus en plus forme.

No tags for this post.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé