Les nouvelles économiques du 30 juin 2011 – Spécial désignation de Christine Lagarde

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
En France, hormis quelques critiques à gauche, la nomination sans surprise de Christine Lagarde à la tête du FMI a provoqué un véritable réflexe cocardier. L'objectivité des médias français en a même pris un coup. Pourtant, cette élection ne fait pas l'unanimité dans le monde économique.
christine-lagarde-transports-cout-avion
En France, hormis quelques critiques à gauche, la nomination sans surprise de Christine Lagarde à la tête du FMI a provoqué un véritable réflexe cocardier. L’objectivité des médias français en a même pris un coup. Pourtant, cette élection ne fait pas l’unanimité dans le monde économique.
La critique la plus singlante en France est venu de l’ancien chef du Credoc, l’économiste Robert Rochefort qui a souligné que pour être directeur général du FMI, il faut allier deux compétences: savoir négocier dans les conventions internationales et avoir des compétences d’économiste. Incontestablement, Christine Lagarde possède la première compétence mais la deuxième laisse encore à désirer comme l’avait souligné il y a quelques semaines The Economist.

Un avis partagé par beaucoup d’économistes, dont l’ancien économiste en chef du FMI Rahhuram Rajan qui a souligné que Christine Lagarde ne possède pas le « bagage technique » pour échanger avec les technocrates du FMI et éventuellement imposer son point de vue. Un avis partagé par Simon Johnson qui connait également très bien l’organisation internationale. Selon ce dernier, Madame Lagarde, en l’absence de vision, risque tout simplement à continuer de déverser des prêts aux pays en difficulté de la zone euro sans apporter de solution de fonds à long terme.

Le risque pour le FMI est donc d’avoir une directrice générale gestionnaire et non visionnaire.

No tags for this post.

Lire la suite sur TradingView

Améliorez vos compétences de trading en vous inspirant des idées de traders du monde entier.
Avertissement au risque

eToro est une plateforme à multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-actifs, ainsi que le trading d’actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 75 % des comptes de traders particuliers perdent des fonds lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez bien comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Les performances passées ne sont pas une indication des résultats futurs.

Les crypto-actifss sont susceptibles de subir d’importantes fluctuations de prix et ne sont donc pas appropriées pour tous les investisseurs. Le trading de crypto-monnaies n’est supervisé par aucun cadre réglementaire européen.

 

Il y a toujours une correlation entre rendement élevé et risque élevé. 

forex.fr ou toute personne ayant un rapport avec forex.fr n’acceptera aucune responsabilité pour toute perte liée à la spéculation ou tout préjudice lié à la confiance sur les informations contenues sur ce site y compris les données, les cotations, les graphiques et les signaux d’achat et de vente. Veuillez être pleinement informés sur les risques et les coûts liés à la spéculation sur les marchés financiers, c’est l’une des formes de placement les plus risqué.

Laissez un commentaire!

A propos

Forex.fr est un site d’information sur le marchee des changes. Le contenu n’est pas pas une recommandation d’investissement.

Articles recents

Inscrivez-vous a notre newsletter

En vous inscrivant vous acceptez notre politique de confidentialite.

Pas de spam, pas de courrier indesirable

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé