Les nouvelles économiques du 9 août 2011

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
La crise perdure de plus belle, acentuée hier par la réticence de Berlin d'augmenter les capacités du FESF pour faire face à de nouvelles demandes d'aides de pays européens alors que le Commissaire européen aux Affaires Economiques a fait une demande en ce sens vendredi dernier.

Le risque de contagion se précise de plus en plus.
forex-market
La crise perdure de plus belle, acentuée hier par la réticence de Berlin d’augmenter les capacités du FESF pour faire face à de nouvelles demandes d’aides de pays européens alors que le Commissaire européen aux Affaires Economiques a fait une demande en ce sens vendredi dernier.

Le risque de contagion se précise de plus en plus.

Un ancien conseiller de Barack Obama, Lawrence Summers a ainsi estimé que les Etats-Unis ont une chance sur trois d’entrer de nouveau en récession. Le ministre des Finances irlandais a abondé dans ce sens, estimant qu’une nouvelle crise en Irlande est possible.

Bien que la note triple A de la dette de la France soit jugée stable par S&P, les inquiétudes sont telles que le coût de l’assurance sur un défaut de paiement du pays a atteint un niveau record hier. Ainsi, les CDS à cinq ans ont atteint 160 points de base, un bon de 15.5 points de base. En d’autres termes, cela signifie qu’il en coûte 160 000 euros pour assurer 10 millions d’euros d’exposition aux obligations de la France.

Enfin, selon des sources de presse italiennes, la BCE, qui a acheté des obligations italiennes hier, a posé des conditions très précises à Rome en échange de son soutien, notamment une accélération des privatisations des sociétés municipales et une réforme du marché du travail. L’Italie aurait jusqu’à septembre pour mettre en application ces mesures.

No tags for this post.

Lire la suite sur TradingView

Améliorez vos compétences de trading en vous inspirant des idées de traders du monde entier.
Avertissement au risque

eToro est une plateforme à multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-actifs, ainsi que le trading d’actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 75 % des comptes de traders particuliers perdent des fonds lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez bien comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Les performances passées ne sont pas une indication des résultats futurs.

Les crypto-actifss sont susceptibles de subir d’importantes fluctuations de prix et ne sont donc pas appropriées pour tous les investisseurs. Le trading de crypto-monnaies n’est supervisé par aucun cadre réglementaire européen.

 

Il y a toujours une correlation entre rendement élevé et risque élevé. 

forex.fr ou toute personne ayant un rapport avec forex.fr n’acceptera aucune responsabilité pour toute perte liée à la spéculation ou tout préjudice lié à la confiance sur les informations contenues sur ce site y compris les données, les cotations, les graphiques et les signaux d’achat et de vente. Veuillez être pleinement informés sur les risques et les coûts liés à la spéculation sur les marchés financiers, c’est l’une des formes de placement les plus risqué.

Laissez un commentaire!

A propos

Forex.fr est un site d’information sur le marchee des changes. Le contenu n’est pas pas une recommandation d’investissement.

Articles recents

Inscrivez-vous a notre newsletter

En vous inscrivant vous acceptez notre politique de confidentialite.

Pas de spam, pas de courrier indesirable

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé