Les nouvelles économiques du 18 août 2011

eurostat
Selon Eurostat, l’inflation s’est faiblement repliée en juillet dans la zone euro, comme prévu par les marchés financiers, pour atteindre 2.5% contre 2.7% précédemment. Dans le détail, l’inflation a été particulièrement soutenue en Estonie, à 5.3%, en Belgique, à 4% et en Slovaquie à 3.8%. En revanche, deux pays ont affiché une inflation en dessous du seuil fixé par la BCE, à savoir l’Irlande avec 1% et la Slovénie avec 1.1%. Du fait de la faible croissance enregistrée dans la zone euro au deuxième trimestre (0.2%), une nouvelle hausse des taux directeurs de la BCE afin d’endiguer l’inflation semble improbable pour le deuxième semestre.
Outre-Manche, les chiffres du chômage ont provoqué un repli de la livre sterling. Selon le gouvernement, le chômage a atteint 4.9% en juillet contre 4.8% en juin avec une hausse du nombre de demandeurs d’emploi ayant fait une demande d’indemnisation à 37 100, soit au delà du consensus de 20 000. Selon les normes du BIT, qui sont plus large, le taux de chômage serait à 7.9% contre un consensus à 7.7%.

Enfin, afin d’endiguer la hausse du franc suisse, pour la troisième fois en l’espace de seulement 15 jours, la BNS a annoncé hier de nouvelles mesures qui ont déçu les marchés, accentuant ainsi les gains de la monnaie nationale. La BNS a décidé d’augmenter les liquidités en circulation, en les faisant passer de 120 milliards de CHF à 200 milliards de CHF. En outre, comme la semaine dernière et pendant la crise des subprimes, la BNS va effectuer des swaps en devises supplémentaires.

No tags for this post.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé