Les 6 banques européennes les plus exposées à la crise de la dette

santander-np
Dexia est au coeur des préoccupations des marchés financiers depuis lundi. En phase de restructuration profonde, les principaux actionnaires, la France et la Belgique, ont décidé de garantir les fonds levés par la banque. Au total, l’exposition brut de DEXIA aux PIIGS est de 23.17 milliards de dollars, et de près de 21.53 milliards en exposition nette selon les données fournies par le Financial Times (converties en euros).
Alors que les marchés s’attendent à de nouveaux tests de résistance dans l’optique d’une recapitalisation du secteur bancaire européen, les marchés se demandent désormais quelle banque sera la prochaine DEXIA.
Passage en revue des sept banques les plus exposées à la dette des PIIGS.
L’exposition nette de ces sept banques représente un montant total
Dexia est au coeur des préoccupations des marchés financiers depuis lundi. En phase de restructuration profonde, les principaux actionnaires, la France et la Belgique, ont décidé de garantir les fonds levés par la banque. Au total, l’exposition brute de DEXIA aux PIIGS est de 31 milliards de dollars, et de près de 28.8 milliards en exposition nette, selon les données fournies par le Financial Times.
Alors que les marchés s’attendent à de nouveaux tests de résistance dans l’optique d’une recapitalisation du secteur bancaire européen, les marchés se demandent désormais quelle banque sera la prochaine DEXIA…
Passage en revue des six banques les plus exposées à la dette des PIIGS selon Citigroup.
Nom de la banque Exposition nette totale (en $) Exposition à la Grèce (en $) Exposition à l’Italie (en $) Exposition à l’Espagne (en $) Exposition à l’Irlande (en $) Exposition au Portugal (en $)
Intesa Sanpaolo (Italie) 89 milliards 700 millions 86.8 milliards 1.3 milliard 300 millions 100 millions
UniCredit (Italie) 68 milliards 900 millions 63.9 milliards 2.6 milliards 100 millions 100 millions
BBVA (Espagne) 49 milliards 100 millions 5.7 milliards 43 milliards 200 millions
Monte dei Paschi (Italie) 43 milliards 43 milliards 200 millions 100 millions
BNP Paribas (France) 42 milliards 5.1 milliards 30.6 milliards 3.4 milliards 500 millions 2.3 milliards
Banco Santander (Espagne) 33 milliards 400 millions 31 milliards 1.9 milliard
L’exposition nette de ces six banques européennes représente un montant total 324 milliards de dollars, soit légèrement plus de la moitié de la capacité d’intervention effective du FESF de 440 milliards d’euros qui est uniquement utilisable pour l’instant afin d’aider les Etats en difficulté du Vieux-Continent.
No tags for this post.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé