Les perspectives de Saxo Banque pour le 4ème trimestre 2011

Comme chaque trimestre, le courtier français Saxo Banque vous fait partager ses prévisions économiques et financières.

Perspectives macroéconomiques

Malgré des prévisions robustes de 3,8 % cette année, la croissance économique mondiale dissimule un abîme entre pays émergents et développés. Contrairement aux économies développées qui, plombées par les poids lourds (États-Unis et zone euro), sont lestées par le fardeau du désendettement, les pays émergents ont relevé leurs taux d’intérêt pour palier aux tensions inflationnistes alimentées par une demande intérieure forte. Celle-ci devrait compenser l’affaiblissement de la demande en provenance des économies développées.

Politique monétaire

Selon Saxo Bank, l’opération Twist de la Fed sera la prochaine étape inexorable vers ce que nous appelons depuis longtemps « le QE à l’infini », avec un probable QE3 au premier trimestre 2012. La Banque estime par ailleurs que d’ici la fin de l’année, la BCE remettra des liquidités à long terme de manière illimitée et à taux fixe à disposition des banques, ce qui inondera le marché de liquidité et ramènera les taux effectifs en deçà du taux de refinancement (1,5 %), susceptible de poursuivre sa baisse. Nos analystes restent convaincus que les taux japonais resteront inchangés d’ici la fin de l’année et tout au long de 2012, et n’écartent pas la possibilité d’un assouplissement quantitatif. De même, la Banque table sur un QE2 britannique avant Noël et un statu quo des taux jusqu’en 2013.

Perspectives du FOREX

Selon Saxo Banque, la poursuite du resserrement des écarts de rendements entre l’USD et les autres monnaies se traduira par un débouclage des opérations de portage financées en devise américaine en 2010 et début 2011. L’euro pourrait opérer un rebond si l’UE parvient à orchestrer l’effort de solidarité exigé par les marchés. La couronne norvégienne semble plus en mesure de faire office de devise refuge que la couronne suédoise, mais elle ne reproduira probablement pas la performance récente du franc suisse. De plus, les dollars australien et néo-zélandais devraient rester très surévalués et évoluer dans une fourchette étroite.

 

No tags for this post.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé