La revue écofin du 18 janvier 2012

15019

Les éléments clés
 

– Le FMI cherche à augmenter ses capacités de prêts de 500 milliards de dollars
– L’émission obligataire du Portugal, mi-échec, mi-succès
– Plusieurs chiffres américains positifs
– Les marchés toujours optimistes – l’euro en hausse face au dollar et au yen
 

L’analyse du jour
 

L’optimisme n’est pas érodé sur les marchés financiers en ce début d’après-midi puisque les indices évoluent majoritairement en territoire positif en Europe, et l’euro a de nouveau franchi le niveau de 1.28 face au dollar.
 
Le succès très mitigé de l’émission obligataire portugaise n’a, en rien, entamé la bonne humeur des investisseurs. Le pays a effectué sa plus importante adjudication depuis qu’il a fait appel à l’aide internationale, en réussissant à lever pour 2.5 milliards d’euros de dette à court terme, avec des rendements globalement en baisse mais toujours proches de leurs pics historiques. Ainsi, à six mois, le rendement moyen était de 4.740% (contre 5.250% en novembre), et à onze mois, il était de 4.986%.
Demain, une nouvelle échéance importante pour les marchés financiers se présentera, avec l’émission obligataire de la France, sur des dettes à long terme.
 
Plusieurs nouvelles ont assuré la bonne tenue des marchés depuis l’ouverture, dont des chiffres américains et aussi une nouvelle du FMI. L’organisation internationale a en effet affirmé qu’elle envisage d’augmenter ses capacités de prêts de 500 milliards de dollars, ce qui devrait permettre au FMI d’intervenir en cas de dégradation de la situation en Europe. A cela, il faut aussi ajouter une myriade d’indicateurs américains positifs dont l’indice de confiance des constructeurs NAHB/Wells Fargo qui a atteint ce mois-ci 22, son plus haut niveau depuis mai 2010. Comme l’a affirmé un stratégie de la Banque Nationale d’Australie à Bloomberg: « Le marché est dans une attitude très optimiste« , ce qui évidemment avantage les actifs à risque.
 
Ainsi, sur le marché des changes, l’euro a gagné près de 0.5% face au yen à 98.29 yens et a atteint 1.2819 face au dollar. Face à une devise britannique affaiblie par les chiffres du chômage, l’euro a repris du terrain face à la livre sterling, la paire atteint 83.31 pence pour un euro.
 

Prévisions EURUSD:
 

Le rebond sur l’euro est bien présent, avec un plus haut de séance atteint aujourd’hui à 1.2846 mais l’incertitude demeure sur l’avenir immédiat de la paire. La zone 1.27/1.28 est une zone d’incertitude autour de laquelle risque d’évoluer pendant encore plusieurs séances le cross, à moins d’un évènement majeur qui redonne une direction claire à l’euro.
 
Sur le moyen terme, l’hypothèse d’un affaiblissement de l’euro est toujours valable, avec un retour à la baisse du cross. Le niveau 1.2517 pourrait être le plus bas atteignable sur une base mensuelle pour la monnaie des 17.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *