Le point sur la première journée du Sommet européen

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

Alors que la zone euro s’enfonce chaque jour un peu plus dans la crise, les dirigeants européens se réunissent actuellement pour tenter de remédier aux maux dont souffre l’Union européenne, et le temps presse! L’Espagne et Chypre ont rejoint cette semaine le cercle des pays ayant fait appel à une aide financière, et les taux obligataires grimpent inlassablement sous la pression des marchés.

Quel bilan pour cette première journée?

De nouvelles déclarations, toujours peu de mesures concrètes et les bourses ne s’y trompent pas, puisque l’indice parisien clôture ce soir dans le rouge (-0.37%). Il faudra très certainement attendre la journée de demain pour que se dévoilent les premiers projets et qu’une véritable tendance se dégage.

Le président européen Herman Van Rompuy dans son discours d’ouverture a ainsi déclaré que les dirigeants européens allaient "s’entendre sur des mesures importantes pour la croissance et l’emploi", tout en soulignant que les Européens étaient "inquiets pour le présent et anxieux pour l’avenir". En effet, il y a de quoi être anxieux, et les sources d’inquiétudes ne manquent pas. Les pays membres ont donc cherché dès aujourd’hui à s’entendre sur les Unions monétaire et budgétaire. Unions nécessaires et urgentes si la zone euro souhaite éviter l’"effet domino" qui la menace comme le rappelle le Premier ministre belge Elio Di Rupo.

Angela Merkel

Alors que la zone euro s’enfonce chaque jour un peu plus dans la crise, les dirigeants européens se réunissent actuellement pour tenter de remédier aux maux dont souffre l’Union européenne, et le temps presse! L’Espagne et Chypre ont rejoint cette semaine le cercle des pays ayant fait appel à une aide financière, et les taux obligataires grimpent inlassablement sous la pression des marchés.

Quel bilan pour cette première journée?

De nouvelles déclarations, toujours peu de mesures concrètes et les bourses ne s’y trompent pas, puisque l’indice parisien clôture ce soir dans le rouge (-0.37%). Il faudra très certainement attendre la journée de demain pour que se dévoilent les premiers projets et qu’une véritable tendance se dégage.

Le président européen Herman Van Rompuy dans son discours d’ouverture a ainsi déclaré que les dirigeants européens allaient “s’entendre sur des mesures importantes pour la croissance et l’emploi“, tout en soulignant que les Européens étaient “inquiets pour le présent et anxieux pour l’avenir“. En effet, il y a de quoi être anxieux, et les sources d’inquiétudes ne manquent pas. Les pays membres ont donc cherché dès aujourd’hui à s’entendre sur les Unions monétaire et budgétaire. Unions nécessaires et urgentes si la zone euro souhaite éviter l’”effet domino” qui la menace comme le rappelle le Premier ministre belge Elio Di Rupo.

La priorité semble être donnée à la lutte contre l’emballement des taux obligataires des pays périphériques. Rappelons que le taux espagnol atteint aujourd’hui les 7%, un niveau insoutenable à terme. Et c’est désormais l’Italie qui craint d’être emportée à son tour dans la tourmente! Tant que les marchés ont des doutes, les taux ne diminueront pas, et pour lutter contre les doutes des marchés, les déclarations ne suffisent plus…

Les déclarations ne rassurent plus. Quelles solutions pour l’Europe?

Parmi les solutions envisagées, l’achat de dettes d’Etat par le Fonds européen de stabilité financière afin de faire diminuer la pression exercée par les marchés. Des sources européennes ont ainsi déclaré que des discussions étaient en cours, mais il faudra convaincre la chancelière allemande. De son coté, l’Italie a proposé que le Fonds de secours soit doté d’une licence bancaire afin de pouvoir emprunté auprès de la BCE. Mais là encore, l’Allemagne refuse cette mesure et plaide pour une surveillance financière fédérale. Enfin, le Premier ministre finlandais, Jyrki Katainen, a proposé la création d’obligations securisées réservées aux établissement financiers et qui permettraient aux Etats les plus fortement endettés de bénéficier de taux moins élevés.

L’ensemble de ces points devraient être abordés lors du déjeuner de demain réservé aux dirigeants de la zone euro, mais la France, l’Italie, et l’Espagne auront fort à faire pour convaincre une Allemagne réticente.

Du coté des mesures concrètes, les Etats membres devraient adopter un pacte pour la croissance et l’emploi afin de consacrer 120 à 130 milliards d’euros (1% du budget européen) à des projets d’investissements d’avenir. L’Union monétaire et budgétaire prônée par Herman Van Rompuy devrait également être examinée, même si cette dernière ne naîtra pas en un jour…

Les projets et les déclarations de bonne volonté ne manquent pas, il faut désormais les incarner, c’est ce que tenteront de faire demain les dirigeants européens.

 

No tags for this post.

Lire la suite sur TradingView

Améliorez vos compétences de trading en vous inspirant des idées de traders du monde entier.
Avertissement au risque

eToro est une plateforme à multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-actifs, ainsi que le trading d’actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 75 % des comptes de traders particuliers perdent des fonds lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez bien comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Les performances passées ne sont pas une indication des résultats futurs.

Les crypto-actifss sont susceptibles de subir d’importantes fluctuations de prix et ne sont donc pas appropriées pour tous les investisseurs. Le trading de crypto-monnaies n’est supervisé par aucun cadre réglementaire européen.

 

Il y a toujours une correlation entre rendement élevé et risque élevé. 

forex.fr ou toute personne ayant un rapport avec forex.fr n’acceptera aucune responsabilité pour toute perte liée à la spéculation ou tout préjudice lié à la confiance sur les informations contenues sur ce site y compris les données, les cotations, les graphiques et les signaux d’achat et de vente. Veuillez être pleinement informés sur les risques et les coûts liés à la spéculation sur les marchés financiers, c’est l’une des formes de placement les plus risqué.

Laissez un commentaire!

A propos

Forex.fr est un site d’information sur le marchee des changes. Le contenu n’est pas pas une recommandation d’investissement.

Articles recents

Inscrivez-vous a notre newsletter

En vous inscrivant vous acceptez notre politique de confidentialite.

Pas de spam, pas de courrier indesirable

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé