La newsletter hebdomadaire du marché des changes du 14 septembre 2012

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

Les indicateurs macro-économiques sont passés largement en arrière-plan tout au long de la semaine même si plusieurs statistiques pertinentes, comme les ventes au détail ou encore les revendications chômage aux Etats-Unis ont parsemé la semaine de trading.

C'était une semaine classique à laquelle les investisseurs ont eu affaire: l'attentisme des premiers jours était inévitable mais une fois que les annonces ont été connues au sujet du MES et surtout de la FED, c'est l'engouement qui s'est emparé du marché des changes, propulsant les principales paires à des plus hauts.

Le feu vert donné par la Cour Constitutionnelle allemande a permis d'apaiser les investisseurs sur la situation européenne bien que des rumeurs plutôt pessimistes concernant un troisième plan d'aide à la Grèce ont circulé. Les investisseurs n'y ont pas prêté garde, comme immunisé par la Grèce tant les mauvaises nouvelles se sont accumulées depuis 2010. Plus certainement, les annonces de la FED ont occupé tout l'espace médiatique, forçant les investisseurs à se concentrer sur le nouveau programme d'assouplissement quantitatif.

La banque centrale américaine a pris de court certains analystes forex qui ne pensaient pas qu'elle lancerait ce programme en période de hausse des marchés actions. En effet, les deux précédents QE ont toujours été lancés lorsque le S&P500 sombrait.

Rserve Fdrale_Forex

Les indicateurs macro-économiques sont passés largement en arrière-plan tout au long de la semaine même si plusieurs statistiques pertinentes, comme les ventes au détail ou encore les revendications chômage aux Etats-Unis ont parsemé la semaine de trading.

C’était une semaine classique à laquelle les investisseurs ont eu affaire: l’attentisme des premiers jours était inévitable mais une fois que les annonces ont été connues au sujet du MES et surtout de la FED, c’est l’engouement qui s’est emparé du marché des changes, propulsant les principales paires à des plus hauts.

Le feu vert donné par la Cour Constitutionnelle allemande a permis d’apaiser les investisseurs sur la situation européenne bien que des rumeurs plutôt pessimistes concernant un troisième plan d’aide à la Grèce ont circulé. Les investisseurs n’y ont pas prêté garde, comme immunisé par la Grèce tant les mauvaises nouvelles se sont accumulées depuis 2010. Plus certainement, les annonces de la FED ont occupé tout l’espace médiatique, forçant les investisseurs à se concentrer sur le nouveau programme d’assouplissement quantitatif.

La banque centrale américaine a pris de court certains analystes forex qui ne pensaient pas qu’elle lancerait ce programme en période de hausse des marchés actions. En effet, les deux précédents QE ont toujours été lancés lorsque le S&P500 sombrait.

En fait, l’attitude la FED est compréhensible et Ben Bernanke a d’ailleurs expliqué ce choix lors de sa conférence de presse jeudi. L’objectif n’est pas de soutenir une économie en perdition mais de donner un coup de fouet à une “activité économique qui a continué de croître à un rythme modéré au cours des derniers mois“. Il n’est donc plus question de risque de récession ou de croissance atone mais bien de reprise. Et d’ailleurs, le FOMC fut clair à ce sujet en liant directement le QE3 à l’état du marché de l’emploi dans le communiqué diffusé hier.

Contrairement aux précédents QE, cette troisième version intervient dans un cadre donc nettement différent. Et, cela pourrait bien marcher! Les avis sont en effet très partagés sur l’efficacité des deux précédents cycle d’assouplissement mais, cette fois, la FED donne des gages importants aux investisseurs du monde entier. Le programme d’assouplissement n’a pas été conditionné à un niveau de PIB à atteindre, ce qui aurait pu être envisageable, mais en étendant jusqu’à au moins mi-2015 sa politique de taux zéro, la banque centrale souligne très clairement, et d’ailleurs ce point était évoqué dans le communiqué du FOMC, que sa politique accommodante “restera appropriée pour un temps considérable après que la reprise économique se soit renforcée“. En d’autres termes, la FED est bien décidée à intervenir. D’où l’engouement des marchés financiers, y compris du forex.

Analyse technique

EURUSD: La monnaie unique a confirmé à deux reprises cette semaine sa tendance haussière, mercredi et jeudi. A la suite de l’annonce de la FED, la paire a cassé le seuil des 1.30 et a franchi aujourd’hui un nouveau seuil psychologique crucial en atteint 1.3121. La paire affiche une hausse de 0.76% en intraday. La prochaine résistance se situe à 1.3144 ce qui correspond à 76.40% du retracement de Fibonacci depuis février 2012. Des prises de bénéfices ont lieu à l’approche du week-end donc l’objectif énoncé ne pourrait être atteint que la semaine prochaine.

EURJPY: La paire a franchi fermement le niveau de 100 yens cette semaine (à deux reprises) et évolue désormais dans la foulée des annonces américaines au-dessus de 102 yens avec un gain en intraday de 1.29%. La prochaine résistance majeure pour l’instant se trouve à 105 yens, un objectif lointain mais qui n’est pas exclu si l’appétit au risque demeure.

AUDUSD: Après une forte hausse hier, le dollar australien consolide aujourd’hui autour de 1.05. Le plus haut de la journée a été à 1.0617, ce qui constitue une hausse en deux jours de 1.68% pour l’Aussie.

 

Lire la suite sur TradingView

Améliorez vos compétences de trading en vous inspirant des idées de traders du monde entier.
Avertissement au risque

eToro est une plateforme à multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-actifs, ainsi que le trading d’actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 75 % des comptes de traders particuliers perdent des fonds lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez bien comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Les performances passées ne sont pas une indication des résultats futurs.

Les crypto-actifss sont susceptibles de subir d’importantes fluctuations de prix et ne sont donc pas appropriées pour tous les investisseurs. Le trading de crypto-monnaies n’est supervisé par aucun cadre réglementaire européen.

 

Il y a toujours une correlation entre rendement élevé et risque élevé. 

forex.fr ou toute personne ayant un rapport avec forex.fr n’acceptera aucune responsabilité pour toute perte liée à la spéculation ou tout préjudice lié à la confiance sur les informations contenues sur ce site y compris les données, les cotations, les graphiques et les signaux d’achat et de vente. Veuillez être pleinement informés sur les risques et les coûts liés à la spéculation sur les marchés financiers, c’est l’une des formes de placement les plus risqué.

Laissez un commentaire!

A propos

Forex.fr est un site d’information sur le marchee des changes. Le contenu n’est pas pas une recommandation d’investissement.

Articles recents

Inscrivez-vous a notre newsletter

En vous inscrivant vous acceptez notre politique de confidentialite.

Pas de spam, pas de courrier indesirable

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé