Les nouvelles économiques du marché des changes du 15 novembre 2012

Bank-Of-England 1218220c

L’actualité macroéconomique a été très chargée sur le marché des devises hier.

Outre-Manche, le gouverneur de la BoE, Mervyn King, a fait part de son scepticisme concernant les perspectives économiques lors de la présentation du rapport trimestriel de l’institution. Les prévisions pour 2013 ont été révisées à la baisse à 1% et il a été également mention de la possibilité que l’économie britannique se contracte au quatrième trimestre.

Bonne nouvelle en revanche, le taux de chômage a diminué à 7.8% sur les trois mois achevés fin septembre contre 7.9% fin août.

En zone euro, du fait de la dégradation de l’activité industrielle en Allemagne, la production du secteur a lourdement chuté en septembre de 2.5%, soit la plus forte baisse depuis quatre ans selon Eurostat.

Outre-Atlantique, les ventes au détail ont accusé leur première baisse depuis le mois de juin sous l’effet de l’ouragan Sandy. Elles ont donc diminué de 0.3% en octobre contre un consensus baissier de 0.2%. Pour septembre, le chiffre a été révisé à la hausse à 1.3% contre 1.1% initialement.

Sur le plan de la dette souveraine, l’Institut de la finance internationale a estimé qu’un effacement de la dette grecque détenue par les prêteurs institutionnels n’est pas d’actualité.

Enfin, à rebours des autres agences de notation et de la communauté économique, Moody’s a jugé que l’Irlande pourrait avoir besoin d’un soutien financier supplémentaire lorsque le programme d’aide international arrivera à son terme fin 2013.

 

No tags for this post.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé