Mark Carney entre en scène!

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

C’est sans surprise que l’on apprend que le Comité de politique monétaire de la Banque d’Angleterre a voté la préservation du taux directeur à 0.5% et poursuit sa politique d’assouplissement quantitatif (à 375 milliards de livres). La décision publiée à 13h souligne que la BoE poursuit son objectif de croissance par la facilité d’accès au crédit, inchangée depuis mars 2009. Une décision de Mark Carney? Quoiqu’il en soit, elle s’inscrit dans une continuité, mais n’est pas sans conséquence sur le forex. Après un plus haut hier à 1.1742, la devise britannique ne s’échange plus qu’à 1.1722 contre l’euro.

Pourtant, on aurait pu être en droit d’espérer une annonce, posant un horizon de fin de politique monétaire accommodante. En effet, la FED a annoncé une très probable fin du dispositif de Quantitative Easing d’ici la fin de l’année. Or, les Etats-Unis sont avec les Européens et la Chine les principaux partenaires commerciaux de la Grande-Bretagne. D’autre part, de nombreux indicateurs auraient pu mettre la puce à l’oreille. Dans un premier temps, une reprise britannique est constatée, qu’il s’agisse de l’industrie manufacturière, de la construction, secteur représentatif de la confiance, ou encore des services, qui pèsent à eux seuls 73% de la valeur ajoutée britannique.

mark carney

C’est sans surprise que l’on apprend que le Comité de politique monétaire de la Banque d’Angleterre a voté la préservation du taux directeur à 0.5% et poursuit sa politique d’assouplissement quantitatif (à 375 milliards de livres). La décision publiée à 13h souligne que la BoE poursuit son objectif de croissance par la facilité d’accès au crédit, inchangée depuis mars 2009. Une décision de Mark Carney? Quoiqu’il en soit, elle s’inscrit dans une continuité, mais n’est pas sans conséquence sur le forex. Après un plus haut hier à 1.1742, la devise britannique ne s’échange plus qu’à 1.1722 contre l’euro.

Pourtant, on aurait pu être en droit d’espérer une annonce, posant un horizon de fin de politique monétaire accommodante. En effet, la FED a annoncé une très probable fin du dispositif de Quantitative Easing d’ici la fin de l’année. Or, les Etats-Unis sont avec les Européens et la Chine les principaux partenaires commerciaux de la Grande-Bretagne. D’autre part, de nombreux indicateurs auraient pu mettre la puce à l’oreille. Dans un premier temps, une reprise britannique est constatée, qu’il s’agisse de l’industrie manufacturière, de la construction, secteur représentatif de la confiance, ou encore des services, qui pèsent à eux seuls 73% de la valeur ajoutée britannique.

Enfin, et surtout, l’indice britannique de l’inflation sur 12 mois mesurait en mai une inflation de 2.7%. Rappelons que l’objectif d’inflation était en 1.2% en mars ; un objectif clairement dépassé. Le 20 mars dernier, George Osborne, le ministre des finances britanniques, avait en effet suggéré que la Banque d’Angleterre ne soit plus qu’une simple gardienne de l’inflation sinon qu’elle prenne une position plus active afin de soutenir l’activité économique. C’est alors qu’intervient Mark Carney, le successeur de Mervyn King à la tête de la BoE.

Mark Carney est décrit bien plus agressif que son prédécesseur. Son approche est simple : il semble déterminé à accroître la masse monétaire à travers les outils du QE et des taux bas afin d’alimenter en liquidité les moteurs de la croissance : la consommation et l’investissement. Cependant, ce type de relance, bien que mathématiquement justifiée, peut-être biaisée par différents facteurs, et il n’est pas sûr qu’un QE plus important implique de meilleurs résultats. En revanche, l’inflation surviendrait sûrement.

En outre, la BoE s’est vue retrouver le 1er avril ses attributions de supervision bancaire. Autrement dit, Mark Carney est aujourd’hui investi de missions qui peuvent rapidement entrer en contradiction. Dans tous les cas, la livre sterling perd aujourd’hui du terrain face à ses contreparties majeures: l’euro et l’USD. Malgré cette attente du marché, Mark Carney est resté fidèle à sa réputation, prudent et attentif à l’inflation.

Lire la suite sur TradingView

Améliorez vos compétences de trading en vous inspirant des idées de traders du monde entier.
Avertissement au risque

eToro est une plateforme à multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-actifs, ainsi que le trading d’actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 75 % des comptes de traders particuliers perdent des fonds lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez bien comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Les performances passées ne sont pas une indication des résultats futurs.

Les crypto-actifss sont susceptibles de subir d’importantes fluctuations de prix et ne sont donc pas appropriées pour tous les investisseurs. Le trading de crypto-monnaies n’est supervisé par aucun cadre réglementaire européen.

 

Il y a toujours une correlation entre rendement élevé et risque élevé. 

forex.fr ou toute personne ayant un rapport avec forex.fr n’acceptera aucune responsabilité pour toute perte liée à la spéculation ou tout préjudice lié à la confiance sur les informations contenues sur ce site y compris les données, les cotations, les graphiques et les signaux d’achat et de vente. Veuillez être pleinement informés sur les risques et les coûts liés à la spéculation sur les marchés financiers, c’est l’une des formes de placement les plus risqué.

Laissez un commentaire!

A propos

Forex.fr est un site d’information sur le marchee des changes. Le contenu n’est pas pas une recommandation d’investissement.

Articles recents

Inscrivez-vous a notre newsletter

En vous inscrivant vous acceptez notre politique de confidentialite.

Pas de spam, pas de courrier indesirable

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé