Le pétrole recule après avoir bondit de 3% à la mi-2019

Investing.com – Les prix du pétrole ont baissé vendredi en Asie après un bond de 3% la session précédente, suggérant que les approvisionnements mondiaux pourraient s’équilibrer d’ici le milieu de l’année prochaine.

Les futures sur le brut WTI pour livraison en janvier ont reculé de 0,4% à 52,40 dollars le baril à 02h06 HE (07h06 GMT) sur le New York Mercantile Exchange.

Le London Intercontinental Exchange a montré que le Brent pour livraison en février a glissé de 0,6% à 61,09 dollars le baril.

L’Agence internationale de l’énergie (AIE), qui représente l’intérêt des consommateurs d’énergie de l’Ouest, a donné de l’espoir à ses pétroliers en prévoyant un déficit d’approvisionnement pour le deuxième trimestre de l’année prochaine, alors qu’il prévoyait un excédent pour 2019.

Cette prévision intervient après que l’OPEP ait annoncé en début de semaine que la demande pour son pétrole brut en 2019 tomberait à 31,44 millions de barils par jour, 100 000 b / j de moins que prévu le mois dernier et 1,53 million de moins que sa production actuelle.

L’OPEP et ses alliés ont convenu la semaine dernière de réduire la production de pétrole de plus que prévu par le marché.

Dans le même temps, la Energy Information Administration (EIA) a annoncé jeudi que les stocks américains de brut étaient en baisse de 1,2 million de barils au cours de la semaine précédant le 7 décembre. Cependant, la baisse a été moins importante que prévu, les marchés tablant sur une baisse de 3 millions de barils.

Par ailleurs, Oman va réduire sa production de pétrole de 2% par rapport à janvier pour une période initiale de six mois, a rapporté Reuters, citant une lettre adressée aux clients du secteur pétrolier omanais par le ministère du pétrole et du gaz.

The post Le pétrole recule après avoir bondit de 3% à la mi-2019 appeared first on Actualités FXCM .

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé